Best of Portugal Fashion Week - collections Automne/Hiver 2014/15

Du 26 au 29 mars, s’est tenue la 34ème édition de la Fashion Week Portugaise, réunissant une trentaine de créateurs, présentant les prochaines tendances pour l’automne-hiver 2014/15. Au fil des ans, le Portugal, s’impose de plus en plus dans le secteur de la mode, avec l’émergence d’un vivier de jeunes créateurs et la confirmation de talents, véritables faire-valoir d’une mode portugaise en pleine maturité. Focus sur une sélection de designers qui ont retenu toute notre attention sur le podium de Porto.Formée à l’école de mode de Porto, Daniela Barros, a déjà, à 28 ans une expérience internationale. Les manteaux structurés et volumineux constituent les pièces maîtresses de sa collection.Hugo Costa, a commencé par dessiner des chaussures avant de se lancer dans l’habillement. Il a délaissé ses études d’ingénieur informatique pour suivre une formation dans la mode. Il propose une collection masculine aux volumes exagérés.Susanna Bettencourt, a déjà un CV à faire pâlir. Un cursus à la célèbre Saint Martins School de Londres, et des tenues conçues pour Lady Gaga pour sa tournée « Born this way ». Les imprimés sont la vraie valeur ajoutée de sa dernière collection.Après une maitrise en ressources humaines, un cursus de mannequinat, Joao Pedro Estelita Mendoça, découvre sa vocation pour la mode et sort diplômé en 2007 de l’académie de mode de Porto. Volumes amples, des textures inattendues caractérisent son vestiaire. Pleins feux également sur les grands noms de la mode portugaise qui imposent leur vision pour l’hiver prochain.Julio Torcato s’inspire de l’aristocratie et d’uniformes rétro pour construire un vestiaire urbain. Anabela Baldaque, présente une collection riche en textures, étoffes épaisses et mélanges d’imprimés.Luis Buchinho nous transporte dans l’univers du peintre Georges Rousse créant des silhouettes aux lignes très structurées où les matières s’entrelacent aux couleurs. Diogo Miranda, joue sur les contrastes, des tissus et des silhouettes. La taille marquée sur des formes amples, fait référence à l’élégance des femmes des années 50.Teresa Martin retraduit le folklore portugais en utilisant notamment des motifs azulejo.Fatima Lopes s’inspire de la nature. Les silhouettes aux formes arrondies rappellent la mousse et l’écorce des arbres. Le kaki, vert d’eau et vert métallique composent la palette hivernale,la laine et le cachemire se superposentà la transparence de la mousseline.Carlos Gil,travaille la matière. Sa femme oiseau se pare de plumes et se transforme en femme poisson avec écailles de cuir métallisé. Miguel Viera est peut-être l’un des plus anciens créateurs à avoir défilé pour cette fashion week. Le thème de sa collection « Une nuit d’hiver », prône le costume dépareillé et met en avant des pièces inspirées du smoking, avec le retour du nœud pape, des ensembles oversize et des jeux de longueurs. Vicri, ose le plastique pour donner une nouvelle allure à la veste et impose le carreau comme l’imprimé de la saison.Hibu et Joao Melo Costa sont les deux jeunes créateurs à avoir défilé à Lisbonne. Soutenus par les organisateurs qui les aident à assurer leur promotion à un niveau national et international.Hibu se concentre sur le noir. Le noir est souverain, pour une collection androgyne, véritable ADN de la marque.Joao Melo Costa fait défiler une mode élégante et urbaine.Aves Goncalves, propose des silhouettes féminines aux formes amples, avec des détails et des finitions à la main. Les ornementations contrastent avec des matières plus rustiques et composent un dressing élaboré.Et pour terminer, Story Tailors, imagine le futur, mais tout en respectant le passé et les traditions ancestrales avec une nouvelle approche du vêtement.

Copyright : Paris Modes Productions

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER