×
Veröffentlicht am
19.07.2012
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

VF Corp: le segment Outdoor & Action Sports porte la croissance

Veröffentlicht am
19.07.2012

Sur son deuxième trimestre clos fin juin le groupe VF Corp enregistre une progression de chiffre d’affaires de 16% par rapport à la même période un an plus tôt.

Celui-ci atteint les 2,1 milliards de dollars US contre 1,8 milliard un an plus tôt. Sur cette croissance, 239 millions sont imputables à Timberland, avec sa marque éponyme et Smartwool, racheté en juin 2011. Mais en croissance organique (sans l’intégration de Timberland) VF Corp affiche tout de même +6% en dollars constants. Sa progression est même de 16% à l’international avec des croissances de 16% en Europe et de 20% en Asie. En Europe la croissance est portée par les marques Vans, The North Face, 7 For All Mankind et Napapijri. En Asie par Lee, The North Face, Vans et Kipling.


Vans est en pleine croissance et vient de lancer une nouvelle ligne, LXVI, destinée à la pratique sportive. Visuel VF Corp


Cette dynamique est donc forte dans le segment Outdoor et Action Sports du groupe dans lequel a été intégré Timberland. Celui-ci pèse aujourd’hui plus d’un milliard de dollars et, grâce à l’apport de Timberland, enregistre une progression de son chiffre d’affaires de 45%. Mais au-delà de cet apport ses ventes progressent de 15% en dollars constants sur les zones Amériques, Asie et Europe. The North Face progresse de 9% mais c’est surtout Vans qui affiche un +29% en dollars constants, avec une progression de 18% dans son réseau de vente en direct. Le segment, hors Timberland, réussit même à faire progresser son résultat opérationnel de 22%.

Les autres divisions du géant américain ne connaissent pas la même embellie. Les ventes du jeanswear sont en repli d’1% à 608 millions de dollars constants. La progression de Rock and Republic sur les marchés asiatiques ne parvient semble-t-il pas à compenser le recul sur les lignes grand public et Lee en Europe. Mais le segment parvient à améliorer légèrement sa marge opérationnelle.

Mais si le chiffre d’affaires Imagewear, avec ses licences dans le sport, progresse de 3% à 252 millions de dollars, les ventes dans le Sportswear reculent de 2% malgré une croissance à deux chiffres de Kipling nuancée par le recul de Nautica. Son résultat opérationnel reste lui inchangé. Le segment Marques contemporaines, connaît lui une croissance de 7% en dollars constants à périmètre comparable à près de 111 millions de dollars. Le groupe précise que 7 For All Mankind, Splendid et Ella Moss ont des chiffres d’affaires en progression. Le résultat opérationnel s’est lui amélioré de 12%.

Sur l’ensemble du groupe, le résultat opérationnel chute de 189 à 164 millions de dollars. Car si elle a apporté une augmentation significative du chiffre d’affaires, l’intégration de Timberland a aussi pesé sur la rentabilité du groupe. Elle induit une perte de 25 millions, due, selon le groupe, au fait que son activité est majoritairement hivernale. La marge opérationnelle chute ainsi de 10,3% à 7,9%. Le résultat net du groupe, qui ne tient pas compte des dépenses liées aux acquisitions et ventes de marques, est toutefois lui aussi en recul. Par rapport à la même période l’an passé, il chute de 129 à 123 millions de dollars.

Pour l'ensemble de son exercice 2012, VF Corp table sur un chiffre d'affaires de 10,9 milliards de dollars, en progrès de 17% en dollars constants, dont 1 milliard pour Timberland. Le groupe vise au final sur une croissance organique de 8% en dollars constants.

Copyright © 2022 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.