×

McGregor a trouvé son flagship parisien

Veröffentlicht am
today 10.12.2011
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Depuis longtemps, Emmanuel Galle, directeur général de McGregor, affirmait chercher un flagship à Paris. A tel point que certains se demandaient si ce n’était pas … un serpent de mer. Eh bien non. Cette fois, c’est fait. Qui plus est dans une artère en pleine accélération de la Rive Droite, entre 0péra et Madeleine. C’est boulevard des Capucines que la marque hollandaise de sportswear a trouvé une surface à son gout. Emmanuel Galle avait déjà négocié une boutique sur le boulevard. L’ancien magasin New Man, sans aboutir. La surface est d‘ailleurs restée dans le groupe Zannier en prenant l’enseigne IKKS.

McGregor
Emmanuel Galle, directeur général de McGregor France

McGregor voisinera avec des marques comme Hackett, Gant, Lacoste, Aigle, toutes références qu’il revendique dans son environnement de marque. Il prend pied aussi sur un boulevard des Capucines où l’un des anciens fleurons de l’endroit, Old England, s‘apprête à passer la main à un des plus beaux magasins de montres de luxe au monde. Un projet piloté par le groupe suisse Bucherer et qui doit ouvrir selon celui-ci début 2013.

Pour McGregor, c’est plus tot. Le point de vente est prévu selon Emmanuel Galle pour la mi-mars 2012. Ce n’est d’ailleurs pas la seule ouverture programmée de magasins McGregor en France. Le dossier qu’avait présenté la marque pour reprendre Gentleman Farmer n’a pas abouti. Mais trois franchises à l’enseigne ont décidé de passer avec armes et bagages chez McGregor. Ce sont les magasins de La Rochelle, Limoges et Les Sables d’Olonne. Avec la franchise de Quiberon et la succursale de Lille, ce sera six points de vente que comptera la marque hollandaise après l’ouverture du boulevard des Capucines.

Elle est aussi diffusée en France dans 120 points de vente multimarques et une trentaine de corners en grands magasins (répartis entre Galeries Lafayette et Printemps). Le chiffre d’affaires devrait atteindre sur l’exercice en cours (clos à fin janvier 2012) 15 millions d’euros. Soit une croissance de 15% par rapport à 2010/2011. “Cette croissance s’explique dans cette période difficile par l’augmentation du nombre de portes et l'augmentation des commandes moyennes. Les détaillants sont sensibles au taux de sortie que la marque leur offre. Le produit McGregor a aussi beaucoup évolué et s’intègre bien dans la tendance à la croissance du sportswear dans l’habillement masculin”, souligne Emmanuel Galle.

McGregor
McGregor bénéficie de la montée du sportswear

La marque a aussi via la collection Grand Prix de Monaco notamment commencé à diffuser de la femme et de l’enfant. Le directeur général de McGregor France relève aussi les effets positifs de l’introduction d’une politique d’adaptation aux moeurs de chaque pays qui permet ainsi à la marque de mieux coller à son terrain. C’est ainsi vrai pour le e-shop de la marque qui fonctionne nationalement. “Par exemple, les Hollandais soldent bien plus tot que nous, souligne Emmanuel Galle. Le e-store hollandais est donc aujourd'hui en soldes. Pas le français”. La politique de prix peut aussi être adaptée.

McGregor se féilcite enfin de sa stratégie de communication avec son partenariat avec le grand prix automobile de Monaco. “Cela a boosté notre image”, souligne Emmanuel Galle. Celui-ci veille cependant à ce que la collection sous ce nom ne dépasse pas 10% des collections principales.

Copyright © 2020 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.