×
Von
AFP
Veröffentlicht am
15.09.2005
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Marionnaud : le fondateur Marcel Frydmann et ses fils quittent la direction

Von
AFP
Veröffentlicht am
15.09.2005

PARIS, 15 sept 2005 (AFP) - Le fondateur du groupe Marionnaud Parfumeries Marcel Frydman ainsi que ses deux fils, Gérald et Jean-Pierre, "cessent leurs fonctions exécutives au sein de la société avec effet immédiat", après plusieurs mois de coopération avec AS Watson, selon un avis financier publié jeudi dans la presse.

AS Watson, filiale du chinois Hutchison Whampoa, qui a pris le contrôle en février dernier de Marionnaud Parfumeries, indique qu'elle a décidé de "doter la direction de l'entreprise de professionnels aux expertises complémentaires afin de répondre à un besoin urgent d'amélioration de la performance de la société et de sa situation financière".

Lors du conseil d'administration de Marionnaud Parfumeries tenu le 12 septembre, il a été décidé que Hugues Witvoet, directeur général délégué du groupe depuis mai dernier, succède à Marcel Frydman comme directeur général, indique l'avis financier.

Ian Wade, administrateur depuis le 7 avril 2005, prend les fonctions de président du conseil d'administration en remplacement de Marcel Frydman.

"Marionnaud est une enseigne de distribution sélective de très grande renommée avec un excellent potentiel en France et en Europe. Notre objectif est de mobiliser les ressources pour améliorer les performances de la société et relancer le développement de l'enseigne en Europe", précise M. Witvoet dans l'avis financier.

De son côté, Marcel Frydman se déclare "fier d'avoir conduit pendant ces vingt dernières années la société Marionnaud Parfumeries à une réussite d'une telle envergure".

AS Watson avait lancé une offre publique d'achat sur le groupe de distribution de parfums français le 1er février dernier, en plein accord avec le principal actionnaire de Marionnaud, la famille Frydman, qui avait accepté de lui vendre ses 22% du capital.

Le groupe Marionnaud, grandi trop vite, était en difficulté en raison de la découverte fin 2004 d'erreurs comptables de 98 millions d'euros, qui avaient plongé les résultats dans le rouge. En annonçant sa décision de vendre à Watson le groupe qu'il avait bâti, son PDG et fondateur Marcel Frydman, avait jugé qu'il s'agissait d'un "mariage heureux pour tous".

AS Watson, détient aujourd'hui 96,50% du capital et des droits de vote de Marionnaud Parfumeries.

Copyright © 2021 AFP. Alle Rechte vorbehalten. Wiederveröffentlichung oder Verbreitung der Inhalte dieser Seiten nur mit ausdrücklicher schriftlicher Zustimmung von AFP.