×
Übersetzt von
Clémentine Martin
Veröffentlicht am
03.03.2021
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Wrangler et Lee ont repris des couleurs au quatrième trimestre

Übersetzt von
Clémentine Martin
Veröffentlicht am
03.03.2021

Le groupe Kontoor Brands, basé à Greensboro, en Caroline du Nord, a redressé la barre au quatrième trimestre clos fin décembre 2020, grâce aux bonnes performances de la vente en ligne et à l’engouement pour la marque Wrangler aux États-Unis. Pour autant, l'année a été marquée par des replis importants du fait des confinements.


Les ventes de Wrangler aux États-Unis font partie des bonnes surprises du quatrième trimestre pour Kontoor - Instagram: @wrangler


Au quatrième trimestre, l’entreprise a réalisé des ventes en hausse de 1% à 660,9 millions de dollars (546,8 millions d’euros). À taux de change constant, les ventes se maintiennent au même niveau d’une année sur l’autre.
 
Aux États-Unis, le groupe a engrangé 520 millions de dollars (430,22 millions d’euros) sur le trimestre, en croissance de 1% par rapport à l’année passée. La marque Wrangler, elle, voit son chiffre d’affaires décoller de 8% dans le pays, principalement grâce à la solidité de la vente en gros. La boutique en ligne de la société sur le territoire américain et celles de ses distributeurs voient, quant à elles, leurs ventes bondir de 50% et 75% respectivement.

À l’étranger, les recettes du trimestre gagnent 4% à 141 millions de dollars (116,66 millions d’euros). Les ventes internationales de Wrangler augmentent de 5% et celles de Lee de 3%. En Europe et en Chine, l’activité connaît des hausses respectives de 11% et 7%.
 
Les ventes de Wranger progressent de 7% d’une année sur l’autre et se situent à 448 millions de dollars (370,66 millions d’euros). Chez Lee, la hausse est plus modeste avec 1% seulement et un chiffre d’affaires de 204 millions de dollars (168,78 millions d’euros). Les recettes issues des autres marques du groupe chutent de 75% à 9 millions de dollars (7,45 millions d’euros), en raison notamment de la réduction de l’activité de la marque Rock & Republic.
 
Le bénéfice net du groupe pour le trimestre se situe à 43,1 millions de dollars (35,66 millions d’euros), en hausse de 50% par rapport à la même période l’an dernier.
 
Dans un communiqué, le président et PDG de Kontoor Scott Baxter salue les résultats de la société au quatrième trimestre comme "le résultat de mesures stratégiques prises au cours des deux dernières années, nous permettant non seulement de surmonter les difficultés à moyen terme, mais aussi de positionner la société pour 2021 et les années suivantes".
 

Une année ternie par les fermetures de boutiques


 
Néanmoins, en 2020, les recettes de Kontoor ont perdu 18% à 2,1 milliards de dollars (1,74 milliard d’euros) à cause des fermetures temporaires de boutiques et des mesures de confinement liées à la pandémie de Covid-19.
 
La baisse est de 14% aux États-Unis avec 1,64 milliard de dollars (1,36 milliard d’euros) de recettes. Sur les marchés étrangers, le repli atteint 29%, avec des ventes de 456 millions de dollars (377,27 millions d’euros).
 
Le bénéfice net annuel du groupe pour 2020 se situe à 67,9 millions de dollars (56,18 millions d’euros), en baisse de 30%.

Pour l’année 2021, Kontoor table sur une hausse légèrement supérieure à 10% de ses revenus. Ce chiffre tient compte de l’impact négatif du retrait de l’entreprise des boutiques VF Outlets, ainsi que celui de son nouveau modèle d’activité en Inde, où le groupe est récemment passé à un modèle de licences.

Copyright © 2021 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.