×
Übersetzt von
Clémentine Martin
Veröffentlicht am
01.12.2022
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Victoria’s Secret accuse un recul de 9% de ses ventes au troisième trimestre

Übersetzt von
Clémentine Martin
Veröffentlicht am
01.12.2022

Victoria’s Secret & Co. a publié mercredi ses chiffres du troisième trimestre. En baisse de 9% à 1,318 milliard de dollars (1,26 milliard d’euros), les revenus de l'entreprise américaine, basée à Reynoldsburg, dans l’Ohio, pâtissent d’une chute à deux chiffres des ventes en comparable, partiellement compensée par la hausse du chiffre d’affaires à l’étranger.


Victoria's Secret


Malgré cette baisse des ventes, les résultats trimestriels restent conformes aux prévisions de l’entreprise, qui tablait sur une baisse de ses revenus comprise entre 5 et 10% par rapport au troisième trimestre 2021.

Les ventes en comparable ont pour leur part reculé de 11% par rapport à la même période l’an passé.

Cependant, à l’étranger, les revenus internationaux, en hausse de 43%, ont généré 163,5 millions de dollars (156,61 millions d’euros) de recettes. En Amérique du Nord, en revanche, ils sont passés de 1,6 milliard de dollars (1,53 milliard d’euros) au troisième trimestre 2021 à 1,3 milliard de dollars (1,25 milliard d’euros) sur la même période en 2022.

Au troisième trimestre, le spécialiste de la lingerie a réalisé un bénéfice net de 24 millions de dollars (22,99 millions d’euros), soit 0,29 dollar (0,28 euro) par action. Ce résultat dépasse les estimations de l’entreprise, qui tablait sur 0,00 à 0,25 dollar (0,24 euro) par action diluée. Au troisième trimestre 2021, ces chiffres étaient respectivement de 75 millions de dollars (71,84 millions d’euros) et 0,81 dollar (0,78 euro) par action.

"Cela fait maintenant près d’un an et demi que nous sommes une entreprise indépendante et cotée en Bourse, et nous continuons à réaliser des progrès significatifs dans notre transformation pour réaliser notre objectif: célébrer et mettre en valeur toutes les femmes. Nous avons créé une plateforme financière solide avec une nouvelle structure opérationnelle plus agile. Malgré l’environnement macro-économique complexe, nous avons réussi à réaliser un bénéfice opérationnel et des revenus par action diluée supérieurs à nos prévisions. Avec notre approche centrée sur le client et nos priorités stratégiques, nous sommes bien placés pour nous positionner et obtenir des résultats dans ce contexte où les attentes des consommateurs sont changeantes", résume Martin Waters, le PDG de Victoria’s Secret.

"Durant notre journée des investisseurs en octobre, nous avons évoqué notre plan de croissance stratégique, qui repose sur plusieurs axes guidés par trois principes fondateurs: renforcer notre structure, stimuler la croissance et transformer notre base. Grâce à nos deux marques, qui sont des références dans le secteur de la lingerie et de la beauté, nous sommes convaincus de pouvoir atteindre nos objectifs financiers à long terme, de pouvoir réinvestir dans notre activité et de délivrer de la valeur à nos actionnaires. Dans cette logique de création de valeur à long terme, nous avons récemment annoncé l’acquisition d’Adore Me, une marque de sous-vêtements basée sur le digital et les technologies. Cette décision nous place en position stratégique pour accélérer notre croissance. Nous allons utiliser l’expertise d’Adore Me et ses technologies pour améliorer l’expérience d’achat de nos clients et accélérer la modernisation de notre plateforme digitale. Et ce n’est qu’un exemple des mesures que nous allons prendre pour réaliser nos objectifs de croissance à long terme."

Pour l’année entière, Victoria’s Secret prévoit un recul des ventes de 6 à 7% par rapport aux 6,785 milliards de dollars (6,5 milliards d’euros) de recettes de l’exercice 2021.

Copyright © 2023 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.