×

SKFK renforce sa présence internationale et lance une nouvelle marque de denim

Übersetzt von
Clémentine Martin
Veröffentlicht am
today 30.10.2019
Lesedauer
access_time 5 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Auparavant connue sous le nom de Skunkfunk, la marque SKFK a son siège à Lezama, au Pays Basque espagnol. L’année dernière, la griffe a décidé de s’offrir une refonte d’identité pour tenter de séduire un public moins alternatif. Alors que les consommateurs sont encore en phase d’acceptation du repositionnement de l’entreprise, cette firme qui parie depuis toujours sur la durabilité consolide sa présence à l'export.


Le repositionnement de SKFK séduit particulièrement à l’étranger - SKFK - Facebook


« Notre nouvelle ligne directrice connaît plus de succès hors d’Espagne que dans notre pays. L’Allemagne, la France et la Belgique dépassent maintenant l’Espagne en terme de volumes de ventes », explique Mikel Fejioo à FashionNetwork.com dont il est le fondateur et codirecteur général de la firme.

« Je crois que le fait que cette nouvelle identité rencontre moins de succès en Espagne est lié à trois facteurs : d’une part, le rebranding en lui-même ; d’autre part, l’accent mis sur la durabilité, et enfin, la situation d’incertitude actuelle du pays », soupire le dirigeant.

Concernant le deuxième point, il explique : « Dans les pays où le développement durable a son importance, nous sommes en croissance. Sur nos principaux marchés, comme la France ou l’Allemagne, les gens sont plus sensibles aux problématiques environnementales. »

En Catalogne, l’un de ses bastions historiques, SKFK a vu ses ventes chuter ces derniers mois. « Les ventes ont baissé de 50 % dans nos boutiques propres. Et ce n’est pas arrivé en une semaine ; c’est un véritable signe des temps », analyse Mikel Fejioo.

SKFK possède 25 boutiques propres en Espagne, en France, aux États-Unis, au Portugal, au Chili via un partenaire local et en Irlande en partenariat avec un associé à Dublin. Elle est présente sur le canal multimarques à travers 700 points de vente dans 30 pays. Grâce à son importante présence à l’étranger, la marque ne prévoit pas d’entrer sur de nouveaux marchés pour 2020, mais bien de consolider ceux sur lesquels elle est déjà présente. « Nous avons beaucoup à faire dans des pays comme l’Allemagne et la France, aussi bien en ligne qu’en multimarques. Nous allons miser sur les pays où nous disposons déjà d’une présence et où nous sommes en croissance », indique Mikel Fejioo.

La clé : la responsabilité environnementale



Depuis sa création il y a 20 ans, la responsabilité environnementale a toujours fait partie des valeurs de la marque. Au cours des dernières années, cette préoccupation a commencé à rencontrer un écho général auprès des consommateurs. « Nous sommes toujours une marque de niche, même si nous sommes plus commerciaux aujourd’hui qu’au cours des dix dernières années », reconnaît le fondateur de la marque.


SKFK a toujours misé sur la responsabilité environnementale - SKFK - Facebook



Pour renforcer cet engagement, SKFK a mis en place plusieurs mesures qui ne se voient pas à première vue, mais sont fondamentales pour maîtriser son empreinte écologique. La marque « est neutre en émissions de scope 1 et 2 », explique fièrement Mikel Fejioo. Ces émissions sont celles dont les entreprises peuvent contrôler directement la production ; celles de scope 3 sont celles émises par les fournisseurs, que la marque ne contrôle pas directement.

De plus, « nous voulons aussi être neutres en émissions de carbone », ajoute Mikel Fejioo. Et pour « chercher un mode de fonctionnement circulaire et compenser » les émissions non générées directement, SKFK a créé sa propre fondation qui se charge de mettre en place des actions pour neutraliser le volume de déchets émis.

Mais SKFK prend aussi des mesures visibles et tangibles : la griffe ajoute maintenant à ses articles une étiquette indiquant les émissions générées par leur production. « Nous utilisons un outil de calcul des émissions et comparons celles de chaque vêtement avec la moyenne de l’industrie, pour que le client puisse décider », indique le dirigeant. « De plus, toutes les fibres que nous utilisons sont de faible impact et toutes sont certifiées », ajoute le fondateur de SKFK, qui utilise des matières premières comme le coton recyclé, le lyocell ou le polyester recyclé.

Location de vêtements et nouvelle marque



Alors que sa nouvelle identité doit encore trouver son public, SKFK surfe sur la tendance de la mode en location avec sa propre plateforme, Circular Closet. « Nous l’avons lancée en mai et, même si elle n’est pas pensée pour générer beaucoup de revenus, elle a reçu un accueil favorable », indique Mikel Fejioo.


United Change Makers, la nouvelle marque de denim de SKFK - SKFK



« Il s’agit d’un système encourageant le paiement à l’usage et non le paiement pour posséder. Ce projet est aussi pensé pour que nous puissions utiliser des matières plus chères que pour d’autres collections et pour que nous puissions imaginer des pièces plus créatives », explique le fondateur de la marque.

SKFK devrait conclure l’exercice avec un chiffre d’affaires d’environ 14 millions d’euros, équivalent à celui de l’année passée. Pour noël, l’entreprise va lancer une nouvelle marque, nommée United Change Makers et centrée sur le denim durable.

Avec une image plus jeune que celle de SKFK, toutes les créations de la nouvelle marque seront certifiées GOTS (Global Organic Textile Standard) et sera distribuée en ligne dans l’Union Européenne sur sa propre boutique en ligne, en boutiques multimarques et dans les boutiques propres de SKFK.

SKFK déploie ses projets commerciaux avec ses ressources propres. « Nous faisons en fonction de ce que nous avons », explique Mikel Fejioo. L’année prochaine, le dirigeant veut continuer « le travail dans la bonne direction » et conclut avec ironie : « Nous défendons des valeurs qui ne sont pas bonnes pour le chiffre d’affaires ». Cela n’a pas empêché la marque d’en faire son étendard.

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.