×
Veröffentlicht am
04.05.2021
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Shiseido et Dolce & Gabbana mettent un terme partiel à leur accord de licence

Veröffentlicht am
04.05.2021

Le groupe japonais de cosmétique Shiseido et la maison italienne Dolce & Gabbana vont mettre partiellement un terme à l’accord de licence qui les unit depuis octobre 2016 autour d’une ligne de soins, de maquillage et de parfums. Cette modification du contrat devrait intervenir au 31 décembre 2021, pour tous les segments produits et sur tous les marchés, à l’exception de la France. 


Visuel Dolce & Gabbana Beauty


En effet, Shiseido et Beauté Prestige International (BPI), la filiale du groupe Shiseido en charge du segment parfums et dont le siège est à Paris, indique que seule la licence française est en négociation à la demande de Dolce & Gabbana. 

"Beauté Prestige International étudie actuellement une proposition de Dolce & Gabbana de conclure les activités de licence réalisées depuis la France d’ici la fin de l’année et de poursuivre la production et la distribution de produits Dolce & Gabbana Beauty à l’échelle mondiale pour une période de douze mois minimum à compter du 1er janvier 2022", indique le groupe Shiseido dans un communiqué, soulignant que des concertations avec les salariés de Beauté Prestige International étaient en cours.

Ce changement pourrait permettre à Shiseido de se réorganiser davantage, voire à terme de se séparer de son activité parfum. En effet, le groupe japonais a récemment dévoilé son plan stratégique à horizon 2023. Un plan qui vise notamment à se recentrer sur le segment soins qui devrait peser 80% des ventes du groupe d'ici deux ans. Dans cette lignée, selon le média américain Woman's Wear Daily, Shiseido envisagerait même de se séparer de certaines marques de maquillage comme Laura Mercier ou Bare Minerals.
 
Shiseido, dont les résultats 2020 ont été fortement impactés par la crise, a déjà signé en février dernier un accord pour céder au fonds d'investissement CVC son activité de produits d'hygiène et de beauté grand public. Une opération menée via un transfert d'actifs pour 160 milliards de yens (1,3 milliard d'euros).

 

Copyright © 2021 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.