×

Retraites: 5e jour de grèves en France, le gouvernement parachève son projet

Von
Reuters
Veröffentlicht am
today 09.12.2019
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

PARIS (Reuters) - Les transports restaient fortement perturbés lundi en France, au cinquième jour de la mobilisation contre la réforme des retraites qui ne fléchit pas dans les rangs des syndicats, déterminés à faire plier le gouvernement.


Photo prise le 9 décembre 2019 - Reuters /Christian Hartmann



Le Premier ministre, Edouard Philippe, dévoilera mercredi “l’intégralité” du projet gouvernemental devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese), au lendemain d’une nouvelle journée interprofessionnelle de grèves et manifestations.

La SNCF prévoyait lundi d’assurer “entre 15% à 20% du trafic”, avec un Transilien sur cinq, 19% du trafic TGV et un trafic international toujours “très perturbé”.
Le trafic des RER était “extrêmement perturbé” en Ile-de-France, avec un nombre limité de trains circulant seulement aux heures de pointe. A Paris, seules les lignes automatiques de métro 1 et 14 fonctionnaient normalement et 10 lignes sur 16 étaient fermées.

La rareté des transports, ajoutée à une pluie battante, a donné lieu à des scènes de chaos en Ile-de-France où un nouveau record de kilométrage d’embouteillages a été atteint lundi matin pour l’année avec 631 kilomètres, selon le site Sytadin.

“On a déjà en réflexion une journée jeudi et probablement un rythme d’initiatives très très resserré de manière à permettre à un maximum d’entreprises de rejoindre la bataille et de s’exprimer”, a déclaré sur RTL le secrétaire général de la CGT-Cheminots, évoquant une grève reconductible jusqu’à Noël.

“J’espère que le gouvernement (...) ne reproduira pas les erreurs de ses prédécesseurs en restant droit dans ses bottes”, a ajouté Laurent Brun en référence au mouvement social de 1995, qui avait contraint le Premier ministre Alain Juppé à renoncer à une réforme des régimes spéciaux de retraite.

La mobilisation reste entière également à la RATP. Lundi matin, les conducteurs et agents de maintenance des lignes 6 et 2 ont voté la reconduction de la grève jusqu’à vendredi, a constaté une journaliste de Reuters. Des assemblées générales sont prévues chaque jour pour “garder la dynamique”.
“Ce qu’on attend, c’est la prise en compte de la mobilisation et l’annonce qu’on ne fera pas le système par points (...). Ce système, il est injuste pour nous par nature”, a souligné Laurent Brun.

L’exécutif reste ferme sur le principe d’un système universel par points, que refusent la CGT et FO, fers de lance de la contestation, mais est prêt à des aménagements sur les modalités de transition vers le régime unique, notamment pour les régimes spéciaux, et les mesures d’économie. “Souplesse” et “adaptation” sur le calendrier de mise en oeuvre, assure-t-on également.

Le haut commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, et la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn, ont convié l’ensemble des syndicats lundi après-midi pour leur présenter les conclusions de mois de concertations. Les consultations vont bon train également entre ministères concernés.

Le déjeuner de travail prévu ce lundi à l’Elysée avec les responsables de la majorité a été décalé à mardi soir, a annoncé sur LCI le président du groupe LaRem à l’Assemblée nationale, Gilles Le Gendre.
“Nous sommes à la manoeuvre pour faire une réforme que tous ceux qui nous ont précédés n’ont jamais osé réaliser.”

Sophie Louet et Henri-Pierre André avec Caroline Pailliez, édité par Bertrand Boucey

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.

Tags :
Andere
Branche