×

Ports 1961 ouvre un nouveau chapitre

Veröffentlicht am
04.02.2020
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Ports 1961 revient sur le devant de la scène. La marque de prêt-à-porter de luxe sino-canadienne, qui s’est dotée d’une nouvelle équipe, a choisi Milan pour son come-back, où elle ne défilait plus depuis septembre 2016, ayant opté pour Londres ces dernières saisons. Son retour sur les podiums milanais est programmé à l’occasion de la prochaine Fashion Week, le dimanche 23 février.
 

La nouvelle campagne shootée par Steven Meisel - Ports 1961


Ce défilé s’inscrit dans un nouveau plan stratégique amorcé l’été dernier à travers une profonde réorganisation. Ports 1961 a recruté à la tête de ses collections féminines le britannique Karl Templer, en tant que directeur artistique, qui a longtemps œuvré comme stylist de mode pour les plus grands magazines, et le photographe français Fabien Baron, qui avec son équipe chez Baron & Baron a créé la nouvelle identité de la maison dont le logo. S’est ajoutée à l’équipe l’italienne Michela Piva, qui pilote la stratégie du business au niveau mondial.
 
La première étape de cette mutation est passée par Paris avec la refonte radicale du flagship parisien de la marque au numéro 251 bis de la rue Saint-Honoré, réaménagé par l’architecte Enrica Pinna. Puis, par Londres avec la présentation en septembre dernier de la collection pour le printemps-été 2020, s’inscrivant en rupture avec l’esprit minimaliste chic qui caractérisait le label jusqu’ici.

Le nouveau prêt-à-porter de la griffe est rajeuni, jouant sur les couleurs et les mélanges de genres, un peu à la manière du Gucci d’Alessandro Michele et faisant la part belle aux accessoires.
 
Pour sa relance, Ports 1961 n’a pas hésité à mettre les moyens lançant une première campagne signée par le célèbre photographe Steven Meisel avec une brochette de jeunes tops, dont Kaia Gerber.
 
Côté masculin, la ligne Homme a été arrêtée. Parallèlement, le groupe a lancé en 2018 Ports V, avec aux commandes Milan Vukmirovic, comme une ligne unisexe et accessible selon une formule de "see now buy now". Exclusivement distribuée en Chine, elle revient cette année à un format et rythme plus traditionnels de deux collections par an, comme nous l’a confié le créateur.

Ports 1961 est actuellement distribuée à travers 550 points de ventes, dont les flagships de Paris, Hong Kong, Shanghai et Beijing. Dans les cinq prochaines années, l’objectif est d’ouvrir 3 à 5 boutiques par an, tout en développant des lancements avec des distributeurs de luxe internationaux. Par ailleurs, le label s’apprête à dévoiler son nouveau site marchand. Parmi les prochains projets aussi, une collection capsule de denim avec la marque américaine R13.

 

Copyright © 2020 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.