×
Von
AFP
Veröffentlicht am
29.09.2022
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Nike rattrapé par les problèmes logistiques, qui gonflent ses coûts et ses stocks

Von
AFP
Veröffentlicht am
29.09.2022

Le géant américain des articles de sports Nike a dévoilé jeudi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu mais ses marges sont érodées par les coûts logistiques, les opérations de promotion destinées à réduire ses stocks et les effets de change.


Nike


Le chiffre d'affaires de l'entreprise est reparti à la hausse, augmentant de 4% de juin à août, période correspondant à son premier trimestre comptable, pour atteindre 12,7 milliards de dollars, plus que les 12,27 milliards prévu. Si les effets de change n'étaient pas pris en compte, les ventes seraient en hausse de 10%. Le bénéfice net du groupe a de son côté reculé de 22% à 1,5 milliard de dollars.

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la mesure préférée des investisseurs de Wall Street, le bénéfice s'est affiché à 93 cents, soit juste au dessus des 92 cents attendus par les analystes. L'action reculait malgré tout de près de 5% dans les échanges électroniques juste après la publication de ces résultats.

La marge brute du groupe a reculé, pâtissant notamment de "dépenses de fret et logistiques élevées" et de taux de change dans leur ensemble défavorables, explique Nike. L'entreprise a aussi dû réduire les prix sur certains produits qu'elle vend directement dans ses propres magasins ou en ligne, en Amérique du Nord notamment pour écouler ses stocks.

Nike a en effet vu ses inventaires bondir de 44% par rapport à la même période en 2021. La demande pour ses produits reste "solide", affirme le groupe. Mais les cargaisons mettent du temps à arriver à cause de difficultés persistantes dans la chaîne d'approvisionnement.

Dans le même temps, l'entreprise a vu ses dépenses marketing et administratives augmenter de 10%, avec notamment une hausse des dépenses salariales et d'investissements stratégiques dans les technologies.

Face à ces annonces, ce vendredi le groupe américain a vu son action perdre près de 11,5% à 18H00 heure de Paris.

New York, 29 sept 2022 (AFP)

Copyright © 2022 AFP. Alle Rechte vorbehalten. Wiederveröffentlichung oder Verbreitung der Inhalte dieser Seiten nur mit ausdrücklicher schriftlicher Zustimmung von AFP.