×
Veröffentlicht am
24.01.2023
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Moins visibles sur les podiums de la Fashion Week, les sneakers s'installent dans les rues de Paris

Veröffentlicht am
24.01.2023

Le costume et les silhouettes formelles étaient très largement de retour sur les podiums lors de cette Fashion Week Homme de Paris conclue le 22 janvier. Une session qui a marqué le fort ralentissement du cycle streetwear dynamique depuis trois ans. Même si les costumes cintrés ou oversize se portent encore avec des sneakers, et que l'on a pu découvrir les collaborations de Reebok avec Hed Mayner et Botter, de New Balance avec Junya Watanabe, de Zellerfeld avec Rains ou de Nike avec Sacaï, la tendance induit également un ralentissement de ce type de collaborations.


Au 35-37 rue des Francs-Bourgeois, Asics a présenté pendant trois jours ses collaborations avec Awake NY, Andersson Bell et Brain Dead - Asics



Pour autant les marques de baskets cochent toujours la période de Fashion Week dans leur calendrier et veulent clairement participer à la fête. Ainsi Asics a présenté son travail en collaboration avec Anderson Bell dans l'espace du 35-37 rues des Francs-Bourgeois dans une approche artistique.

Mais l'approche pouvait être beaucoup plus commerciale. Saucony a investi une galerie de la rue du Temple pour présenter ses propositions lifestyle de l'automne-hiver avec la mise en avant des nombreuses collaborations de la marques américaine qui célèbre ses 125 ans cette année: "universal works", "Tombogo" ou encore avec "The Savior" : "Nous avons organisé un showroom lors de la dernière Fashion Week en juin, explique Andrea Rogg, directeur général de Saucony Originals, cela nous a permis de toucher la presse mais aussi d'entrer en contact et de concrétiser notre entrée dans des magasins lifestyle premium. La présence nous a permis d'accentuer l'accélération de nos ventes pour le printemps-été 2023 et nous serons là encore sur les prochaines saisons". Sur place, Saucony Originals recevait ainsi boutiques indépendantes pointues d'Europe et du monde entier, ainsi que des grands comptes pour leur présenter les prochaines collaborations dont le retour d'un historique modèle basket, la Sonic Spotbilt mais aussi les réinterprétations des runnings y2k.


Saucony Originals relance la Sonic Spotbilt - Saucony


Une tendance également observée chez New Balance qui tenait son showroom rue des Arquebusiers, également dans le Marais, en face de celui du label montant Blue Marble ou de WooYoungmi. Sur place, le label américain présentait ses classiques mais aussi les futures modèles premium produits par ses usines aux États-Unis et en Angleterre. "Pour nous c'est l'occasion de rencontrer beaucoup de clients internationaux et d'avoir les équipes européennes qui se retrouvent, explique Claire Boulanger, responsable marketing de la marque en France. Depuis le Covid-19, nous échangeons beaucoup par visioconférence. Là, c'est un retour à des échanges plus directs.".

Disposer d'un espace dans le Marais favorise donc de nouvelles connections. Même Gore Tex, spécialiste de l'univers outdoor avec ses membranes imperméables, était de retour cette saison avec un espace rue Sainte-Anastase où la société présentait le travail de l'artiste New.Facet qui a travaillé, grâce à une intelligence artificielle, sur les vestes de protection contre la pluie du futur. "Pour nous c'était important d'être présents à Paris sur cette période car nous pouvons être en relation avec les studios des marques de mode mais aussi car toutes les équipes créatives lifestyle des marques de sport sont présentes", explique la marque.

C'est donc cette proximité avec les labels, créatifs et acheteurs que recherchent des marques plus habituées à l'univers sport et lifestyle et qui viennent exprimer à Paris leur identité et savoir-faire souvent méconnus de la sphère mode.
 

Copyright © 2023 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.