×
Von
AFP
Veröffentlicht am
29.09.2005
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Les USA confirment l'échec des négociations avec la Chine, reprise en octobre

Von
AFP
Veröffentlicht am
29.09.2005

WASHINGTON, 29 sept 2005 (AFP) - Le gouvernement américain a confirmé jeudi l'échec des discussions entamées lundi avec une délégation chinoise sur une limitation des importations de textiles, et a annoncé la reprise des pourparlers en octobre.


Lu Jianhua et David Spooner lundi 26 septembre 2005 à Washington
Photo : Andrew Council

Pékin avait de son côté indiqué qu'aucun accord n'avait pu être trouvé à Washington.

"Le troisième round de discussions avec les Chinois pour trouver un accord sur les textiles a pris fin la nuit dernière. Nous avons pu faire des progrès en particulier en ce qui concerne les produits et les quotas, mais nous n'avons pas pu aboutir à un accord", a indiqué le principal négociateur américain David Spooner, cité jeudi dans un communiqué.

Il n'a pas précisé quels étaient les progrès enregistrés.

Néanmoins les Américains ont annoncé qu'ils allaient "rencontrer à nouveau les Chinois le mois prochain". "Nous les consulterons pour déterminer l'endroit exacte et la date exacte du prochain cycle de négociations", a-t-il ajouté.

Washington s'est réservé le droit d'imposer unilatéralement des quotas sur les textiles et vêtements chinois, en l'absence d'un compromis réduisant le flot des importations provoqué par la fin du régime général des quotas le 1er janvier.

"Les Etats-Unis ont fait usage de leur droit dans le cadre de l'accession de la Chine à l'OMC pour appliquer des mesures de sauvegarde dans des cas de distorsion de marché ou de menace de telles distorsions", a souligné M. Spooner.

"Cependant nous préférons chercher une solution à long terme qui permettra au commerce des textiles de se dérouler normalement", a-t-il ajouté en réaffirmant que "les Etats-Unis n'hésiterons pas à refuser un mauvais accord".

Selon des représentants de l'industrie textile américaine, les exportations chinoises de vêtements et tissus ont bondi de quelque 627% depuis le début de l'année. Et depuis 2001, ces importations massives de produits "made in China" ont conduit à la suppression de 400.000 emplois, selon la même source.

Les industriels américains réclament un accord limitant la hausse des exportations à 7,5% par an sur de nombreuses catégories de produits.

Copyright © 2022 AFP. Alle Rechte vorbehalten. Wiederveröffentlichung oder Verbreitung der Inhalte dieser Seiten nur mit ausdrücklicher schriftlicher Zustimmung von AFP.