×

Les résultats de la consommation textile et habillement au mois de juin

Veröffentlicht am
today 23.08.2004
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Juin 2004 : + 8,1 % en valeur par rapport à 2003. La consommation d'articles d'habillement et textiles a enregistré, au cours du mois de juin, une progression de 8,1 % en valeur par rapport à juin 2003. L'avancement du démarrage de la campagne de soldes d'été a largement contribué à la progression des ventes constatée en juin. Le bilan du premier semestre de l'année 2004 est orienté à la hausse : + 1,7 % en euros constants par rapport à celui des six premiers mois de l'année 2003.
ND: non disponible En liaison avec le ralentissement de la consommation lors du printemps, les stocks de vêtements disponibles à l'ouverture de la campagne de soldes étaient particulièrement importants cette année. Le démarrage de la campagne de soldes d'été a été très dynamique, et notamment pour les grands magasins dont le chiffre d'affaires habillement du mois de juin a progressé de 15,0 % en valeur. De même, le commerce indépendant la bénéficié d'une excellente animation en juin : + 13,8 %. Seuls les hypermarchés, en proie à de sévères difficultés depuis plusieurs mois, accusent un repli de leur courant d'affaires (- 2,4 %). Les résultats des autres circuits sont compris entre une hausse de 10,3 % pour les magasins populaires et de 8,9 % pour les chaînes spécialisées. Les ventes de vêtements pour enfant ont été les plus soutenues en juin : + 12,4 % en valeur. Le rayon féminin a également profité de l'engouement du consommateur pour les soldes : + 6,6 % pour le prêt-à-porter, + 9,5 % pour les petites pièces. De même, les ventes du segment masculin ont été très bien orientées : + 7,6 % pour le prêt-à-porter et + 5,0 % pour les petites pièces. La consommation de textiles de maison a également bénéficié de l'effet soldes en juin : + 8,3 % en valeur par rapport à juin 2003. (*) VAD: données janvier-mai Bilan du premier semestre de l’année Le bilan des ventes de vêtements du premier semestre de l'année 2004 est supérieur de 1,0 % en valeur à celui de janvier-juin 2003. Néanmoins, il faut préciser que l'avancement de plusieurs jours de la campagne de soldes d'été va avoir un impact très négatif sur les ventes de juillet. Les grands magasins ont effectué, au cours des six premiers mois de l'année 2004, un retour au premier plan, après une année 2003 en demi teinte : + 5,4 % en valeur. En seconde position, les magasins populaires confirment, depuis plusieurs années, qu'ils sont sur une pente ascendante : + 4,1 %. Les résultats des autres circuits sont compris entre une hausse de 3,2 % pour la VAD et un recul de 4,4 % pour les hypermarchés. Au cours du premier semestre 2004, seules les ventes de prêt-àporter femme ont été orientées à la baisse (- 0,4 % en valeur). Celles de lingerie ont en revanche été les plus soutenues : + 2,7 %. La conjoncture a été tout aussi favorable pour le rayon homme : + 2,5 % pour le prêt-à-porter et + 0,3 % pour les petites pièces. Enfin, les ventes de vêtements pour enfant ont été supérieures de 2,1 % en valeur à celles du premier semestre 2003. La consommation de textiles de maison a connu un premier semestre bien orienté : + 1,0 % en valeur par rapport à janvier-juin 2003. (*) Données Non Disponibles

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.