×
Veröffentlicht am
13.05.2022
Lesedauer
5 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Les baigneuses d’Etam embrasent la plage de Murtoli

Veröffentlicht am
13.05.2022

En fin d’après-midi, à l’heure où les rayons déclinants caressent les peaux d’un halo doré, le Sud Corse a constitué un écrin naturel paradisiaque pour l’offre bain d’Etam. Dans la crique du domaine hôtelier de luxe de Murtoli, l’enseigne de lingerie a organisé le 12 mai son premier défilé dédié au beachwear, et convié une centaine d’invités à participer à la fête.


Grâce à un podium immergé, les mannequins défilent sur l'eau - Etam


Marchant à fleur d’eau, des rochers jusqu’au sable, grâce à un podium installé à quelques centimètres sous le niveau de la mer, les baigneuses d’Etam et leurs diverses morphologies ont mis en valeur plusieurs styles balnéaires: une salve de maillots fluo (rose, vert…) se sont démarqués, tout comme certaines pièces aux découpes et multiples échancrures savamment orchestrées. Quelques propositions plus bohème (crochet, nacre et motifs paisley) ainsi qu’une série de maillots noirs ont complété le défilé, rythmé par une musique lounge. Des coiffes de perles, des créoles et des lunettes de soleil XXL accessoirisaient les looks.

Energiques et souriantes, les 40 mannequins -dont Constance Jablonski ou Thylane Blondeau- ont clos le show en s’arrosant et en manifestant leur bonne humeur, avant de participer au dîner donné à deux pas sur la dune, réchauffée de centaines de lanternes. Des influenceuses de plusieurs pays d’Europe et des célébrités étaient de la partie, comme les ex-Miss Iris Mittenaere, Laury Thilleman, Flora Coquerel ou encore Alicia Aylies, et les actrices Shirine Boutella, Nora Arnezeder ou Zoé Adjani.


Les tonalités fluo était de la partie - FNW


La grande majorité des pièces présentées sont ou seront prochainement disponibles à la vente sur l’e-shop et dans le réseau Etam. L’objectif n’étant pas de faire défiler des pièces couture que les clientes ne retrouveraient pas ensuite en boutique. Pour Laurent Milchior, le cogérant du groupe Etam, il était important pour la marque de prendre davantage la parole au cours de l’année, et pas seulement au moment du défilé lingerie, qui a lieu à l’automne.

"Comme nous avons aussi sur le segment du bain une position de leader en France, ce défilé est un moyen de l’affirmer haut et fort et de faire un joli cadeau à notre communauté", explique le dirigeant. Sur la saison printemps-été, 30% des ventes de la chaîne aux 860 boutiques sont générées par le beachwear.


Etam


Il s’agit aussi pour Etam de montrer ses efforts dans l’optique de produire une mode plus durable. La collection bain du printemps-été 2022 est constituée à 93% d’articles confectionnés à partir de polyamide ou de polyester recyclés (avec une teneur en fibre recyclée supérieure à 50%).

"Sur la totalité de l’offre Etam cette saison (lingerie, bain, prêt-à-porter), nous avons atteint 55% de produits étiquetés 'We Care', donc fabriqués avec des matières recyclées, bio ou plus durables. C’est une vraie accélération, car il y a trois ans, nous n’étions qu’à 6%", évoque Kachen Hong, la directrice RSE du groupe, qui était aussi du voyage et précise que l’empreinte carbone d’une telle organisation va être compensée.


Le final enjoué sur la plage de Murtoli - FNW


Lancé cette année par la marque, le maillot extensible "one size" (souhaité comme inclusif en habillant les femmes du 34 au 44), a aussi eu sa place dans le show. Face aux reproches adressés sur les réseaux sociaux sur la limite de taille, l’enseigne a décidé d’écouter ces voix et préparera deux modèles pour la saison suivante, afin de proposer une plus grande amplitude en allant jusqu’au 54.

Enfin, Etam a également profité de ce rendez-vous corse pour développer ses premiers NFT. Par le biais d'un concours, l’enseigne invite les internautes à acquérir la propriété numérique d’une silhouette virtuelle et numérotée du défilé, qui s’accompagne d’avantages client, comme une réduction de 30% des achats chez Etam durant un an. D’autres NFT sont reliés à huit maillots portés exclusivement pour le show (et non pour la vente). Ceux qui les acquerront, pour 500 euros, verront entre autres ce modèle créé à leurs mensurations et obtiendront une place pour le prochain défilé de l’enseigne.

Avec ses différentes marques (Etam, Undiz, Maison 123…), le groupe Etam -qui a réalisé l’an dernier un peu moins d’un milliard d’euros de ventes- a connu un début d’année compliqué, comme la majorité du secteur de l’habillement dans l’Hexagone. Néanmoins les derniers signaux sont positifs: "La fin avril s’est bien passée et début mai est exceptionnel. Il y a vraiment un effet post-élections, et une météo qui nous aide également", observe Laurent Milchior, qui supervise l’enseigne Etam en attendant de nommer une nouvelle tête à sa direction générale, suite au départ de Patricia Tranvouëz.


Préparatifs du défilé Croisière 2022 - Etam



Pour l’ensemble de l’année, le dirigeant reste prudent, face à de possibles risques sociaux à la rentrée, à l’inflation et donc au pouvoir d’achat contracté des ménages. "Nous sommes positionnés sur des petits prix, on ne peut pas les bouger, et cela pèse donc sur nos marges. Sur les sorties de gamme, nous avons tout de même été obligés d’augmenter un peu nos prix pour compenser en partie les hausses de coûts (énergie, matière premières, transport)". Le défilé bain, qui a nécessité un certain investissement, s'impose pour lui comme un des leviers pour continuer de "donner envie, d’accroître la préférence de marque et de développer l’esprit communautaire".

Copyright © 2022 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.