×
Veröffentlicht am
26.11.2021
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Les Assises du Commerce débutent le 1er décembre au ministère de l'Economie

Veröffentlicht am
26.11.2021

Annoncées en septembre dernier par Emmanuel Macron, les Assises du Commerce s'apprêtent à occuper les agendas des fédérations, dirigeants et entrepreneurs du secteur durant le mois de décembre. Organisé à Bercy durant trois semaines, ce rendez-vous au long cours sera introduit par une réunion inaugurale le 1er décembre. Un après-midi de conférences présidée par Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, qui sera retransmis en direct en vidéo.


Shutterstock


Plusieurs autres membres du gouvernement seront présents, à savoir Alain Griset, ministre délégué chargé des PME, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, et Cédric O., le secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique et des communication électroniques.

Deux tables rondes seront organisées. La première traitera des 'défis du commerce dans les territoires' et réunira à la tribune Jean-Luc Tavernier, directeur général de l'Insee, Georges Simon, commerçant bordelais dans le secteur textile (fondateur du concept-store Jane de Boy), Marie Cheval, PDG de la foncière Carmila et le maire de Briançon Arnaud Murgia.

La seconde conférence se concentrera sur 'les nouveaux modes de consommation' et fera témoigner entre autres Philippe Moati, cofondateur de l'Obsoco, Charlotte Cadé, dirigeante de la plateforme de seconde main Selency, ainsi que Philippe Houzé, le président du directoire du groupe Galeries Lafayette.

Deux keynotes encadreront ces tables rondes, l'une aura pour thème 'la concurrence et la compétitivité' et sera animée par Enrique Martinez, le directeur général de Fnac-Darty, tandis que l'autre mettra en exergue le sujet de 'l'emploi dans le commerce' par la voix de Géraldine Mocellin, DRH du réseau La Vie Claire.

Ensuite, pendant trois semaines, diverses typologies de commerçants, de fédérations, ou encore de collectivités, d'associations de consommateurs et d'universitaires prendront part à quatre groupes de travail distincts, qui se réuniront chacun trois fois durant la période. 50 à 100 participants sont attendus par réunion. Les thèmes des ateliers sont l'adaptation du commerce aux nouveaux modes de consommation, la préservation et le développement du commerce dans les territoires, l'équité et la compétitivité des différents acteurs et enfin l'emploi et la formation dans le commerce.


Visuel utilisé par le ministère pour la consultation citoyenne - DR


L'objectif? Parvenir à rassembler l'ensemble des parties prenantes du secteur -qui représente plus de 500.000 entreprises, 2 millions d'emplois et 450 milliards d'euros de chiffre d'affaires-, et définir une vision stratégique collective. Dans l'optique de "formuler des solutions opérationnelles afin d'adapter le commerce aux enjeux de demain". D'autant que le Covid-19 a fragilisé nombre de ses acteurs.

En préambule, depuis la rentrée, Alain Griset s'est entretenu avec de nombreux acteurs du commerce, tels que Jean-Paul Mochet (Monoprix), Jacques Creyssel (FCD) ou encore Laurence Paganini (Procos) récemment. A noter également qu'une consultation citoyenne a été lancée en octobre sur une plateforme dédiée pour recueillir les attentes des Français sur ce sujet : 36.000 personnes ont donné leur avis et partagé leurs idées.

Enfin, les échanges qui se dérouleront en décembre donneront lieu à une restitution programmée en janvier, dont on ne connaît pas encore la forme. Si des mesures d'aide immédiates sont espérées à l'issue de ce rendez-vous, des changements d'ordre législatif ne devraient pas pouvoir intervenir dans l'immédiat, en raison de l'approche de l'élection présidentielle au printemps.

Copyright © 2022 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.