×
Veröffentlicht am
17.11.2020
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Le Prix Woolmark dévoile ses six finalistes et annonce un nouveau prix

Veröffentlicht am
17.11.2020

Bethany Williams, Casablanca, Kenneth Ize, Lecavalier, Matty Bovan et Thebe Magugu sont en lice pour le Prix International Woolmark 2021. Ils ont été sélectionnés parmi 380 candidats issus de 55 pays par un conseil consultatif de 17 experts, dont Naomi Campbell. La finale, qui se tiendra en février prochain, décernera  le Prix International Woolmark, le Prix Karl Lagerfeld pour l’innovation, ainsi qu’un tout nouveau prix, dédié à la chaîne d’approvisionnement en laine, le Woolmark  Supply Chain Award.


Les finalistes du concours - Woolmark Prize

 
Les critères de sélection portaient notamment sur le produit, l’innovation, la transparence de la chaîne d’approvisionnement, la durabilité et l’inclusion. Le célèbre concours dédié à la jeune création piloté par l’autorité mondiale de la laine, l’australienne Woolmark, se focalise en effet cette année sur "la mode lente et responsable, le produit et l’artisanat". Pour la finale, les six concurrents devront présenter une collection en laine Mérinos "mettant en valeur la transparence tout au long de leur chaîne d’approvisionnement", indique dans un communiqué le Woolmark Prize.
 
Appelés à succéder à Richard Malone et Emily Adams Bode, respectivement vainqueurs en 2020 du le prix Woolmark et du prix Karl Lagerfeld pour l’innovation, les six finalistes retenus cette année ne sont pas vraiment des inconnus. La plupart défilent sur les podiums parisiens ou londoniens et se sont déjà fait repérer dans d’autres grands concours pour créateurs émergents. A l’instar de la londonienne Bethany Williams et du nigérian Kenneth Ize, finalistes du Prix LVMH 2019, remporté cette année-là par le sud-africain Thebe Magugu…. Finaliste lui aussi de ce Prix Woolmark 2021.

Casablanca, le label du français d’origine marocaine Charaf Tajer, faisait partie quant à lui des finalistes de l’édition 2020 du Prix LVMH, qui se sont tous partagés la dotation du prix cette année, puisque la finale a été annulée en raison de la pandémie du Covid-19. Pour sa part, la canadienne Marie-Eve Lecavalier s’est fait remarquer au Festival de Hyères en 2018, où elle a remporté le prix Chloé. Elle a également été sélectionnée pour les demi-finales du Prix LVMH 2019. Quant à l’anglais Matty Bovan, qui défile à Londres, il a remporté le LVMH Graduate Prize en 2015. 
 
Les six finalistes bénéficient d’un accompagnement personnalisé au sein de l’Académie d’Innovation de Woolmark, avec au programme, des formations et des tutorats dans des domaines d’activité diversifiés, tels que le développement commercial, la recherche, le développement produit ou la mise en place de stratégies durables. L’International Woolmark Prize récompensera le vainqueur avec une dotation de 200.000 dollars australiens (111.000 euros environ). Le prix Karl Lagerfeld pour l’innovation est doté de 100.000 dollars australiens (près de 55.500 euros).

Copyright © 2020 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.