×

La Carte Française : 80 marques "made in France" réunies par une nouvelle carte cadeau

Veröffentlicht am
today 04.11.2019
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Ce mardi 5 novembre à 9h, La Carte Française prend son envol. Pensé comme une alternative aux cartes cadeaux existantes profitant surtout aux grandes enseignes, le dispositif affiche une offre initiale de 80 marques, de tous secteurs et toute notoriété, dont au moins 70 % des produits sont "Made in France" au regard du code des douanes.


Les 80 premières marques made in France qui sont partenaires de La Carte Française - LaCarteFrançaise.fr


L’idée a germé voilà quelques années dans l’esprit de Charles Huet, investi depuis près d’une décennie dans la promotion du made in France, ex-collaborateur du salon MIF Expo et du label Origine France Garantie, cofondateur de la Fimif (fédération indépendante du made in France), et auteur du "Guide des produits Made in Emplois". Avec l’ingénieur Jean-Baptiste Fontanaud, il a fini par concrétiser l’idée en se basant sur une contradiction entourant selon lui le fonctionnement des cartes cadeaux existantes.

« Il s’agit d’un marché à 5 milliards d’euros, dont 1,5 milliard d’euros rien que pour les comités d’entreprise », explique ainsi à FashionNetwork.com Charles Huet. « Or, ces derniers sont gérés par des élus syndicaux dont l’objet social est le soutien de l’emploi, notamment industriel. Mais ils n’avaient le choix qu’entre des cartes profitant à des enseignes produisant quasi exclusivement hors du pays. Tout l’idée est donc de leur apporter une alternative cohérente. Capter une partie de ces montants pourrait rendre de grands services au made in France ».

C’est ainsi que se lance la Carte Française. Emise par Natixis, elle est achetable sur LaCarteFrançaise.fr, ainsi que sur le site de financement participatif Tudigo, où la jeune structure lance simultanément une campagne. Les enseignes ne participent au dispositif qu’au moment de l’utilisation d’une des cartes, via une commission au pourcentage non communiquée.


LaCarteFrançaise.fr


Le Slip Français, 1083, Splice, Le Minor, Coureur du Dimanche, Hopaal font partie des 80 premières marques participantes. Chiffre que les fondateurs pensent pouvoir rapidement doubler, au fur et à mesure que la carte va se forger une notoriété. Une quarantaine de marques candidates supplémentaires seraient d’ores et déjà en discussions.

Mais la démarche n’est pas que pécuniaire. A l’instar de l’ensemble des dirigeants de marques ayant fait le choix du made in France, La Carte Française veut mettre l’accent sur la pédagogie. « La carte est livrée insérée dans un guide pratique du made in France, qui sur une centaine de pages va accompagner le consommateur lambda », insiste Charles Huet. « Le guide a été fait spécialement pour la carte. Car il faut expliquer les labels, les enjeux… Il y a des sujets à expliquer sur l’aspect distribution du made in France. Par exemple, certes la mode fabriquée en France est tendanciellement plus chère, mais ce n’est pas forcément le cas dans d’autres secteurs, comme les cosmétiques ».


La carte est vendue avec un manuel d'une centaine de pages expliquant les enjeux du made in France - LaCarteFrançaise.fr


La Carte Française ne se limite effectivement pas à la mode. Vin, poisson, fleurs… C’est tout un univers du made in France qui est proposé. Autant de marques chez lesquelles des ventes événementielles de cartes cadeaux vont être organisées jusqu’aux fêtes de fin d’année. D’ici là, la carte sera également proposée sur le salon Mif Expo, où La Carte Française exposera du 7 au 10 novembre. Du côté des comités d’entreprise, un accord a déjà été passé avec la plateforme spécialisée Comitéo, en parallèle de discussions avec d’autres dispositifs.

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.