×

Kidiliz pourrait se séparer de son enseigne Z

Veröffentlicht am
today 09.04.2019
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Le spécialiste de la mode enfantine Kidiliz (Absorba, Catimini, 3 Pommes…) aurait entamé une procédure de mise en vente de son enseigne Z. Selon le quotidien régional Le Progrès, qui a été le premier à relayer l’information, le personnel du groupe de Saint-Chamond (42), où se trouve notamment le siège administratif de Z, aurait été prévenu de cette décision dès la mi-mars ; alors qu’un comité d'entreprise s’est tenu le mardi 26 mars sur le site sans que rien ne filtre.


Visuel Z - Instagram @zkidsofficial


Contactée par FashionNetwork.com, la communication du groupe Kidiliz ne souhaite de son côté faire aucun commentaire sur le sujet.

La mise en vente de Z interviendrait près d’un an après le rachat de Kidiliz par le géant chinois de l’habillement Semir, coté à la Bourse de Shenzhen depuis 2011. Leader de la mode enfantine en Chine, Semir, qui s'appuie sur un réseau de 8 000 magasins monomarques pour un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros, pourrait en effet vouloir se séparer d’une enseigne peu rentable, qui entre en concurrence directe avec les puissantes enseignes de fast-fashion.

Fondée en 1983, Z, marque historique du groupe Kidiliz qui habille les enfants de 0 à 14 ans, compterait à ce jour 520 magasins, dont plus de 200 en France. Le groupe recense également environ 150 boutiques Catimini et une cinquantaine de magasins multimarques à l'enseigne Kidiliz.

En 2017, le chiffre d’affaires du groupe spécialiste de l'enfant se portait à 430 millions d’euros, dont environ 140 millions d'euros générés par Z.