×

Jumia, "l'Amazon africain" entre à Wall Street

Veröffentlicht am
today 15.04.2019
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

La plateforme de e-commerce nigériane Jumia, qui compte Rocket Internet et Pernod Ricard parmi ses actionnaires, a fait le 12 avril son entrée au New York Stock Exchange. Une première pour une start-up africaine. Désormais valorisée à hauteur de 1,9 milliard de dollars, la structure a levé au passage 200 millions de dollars pour financer son développement sur le continent.


Jumia s'est principalement positionné sur l’électronique, la téléphonie et la mode - Jumia


Avec en produits phares l’électronique, la téléphonie et la mode, Jumia opère aujourd’hui dans son Nigeria natal, mais aussi en Algérie, Egypte, Côte d’Ivoire, Tanzanie, Tunisie et Ouganda, ainsi qu’au Cameroun, Kenya, Ghana, Maroc et Sénégal. Initié en 2012, le portail avait déjà mené une série de levées de fonds s’élevant à plusieurs millions d’euros. Son entrée en Bourse a été suivie par une hausse de 75 % de la valeur du titre, à 25,46 dollars contre 13 dollars du lancement.

Cet « Amazon africain » a réalisé 130,6 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an passé, en progression de 40 % sur un an. Le portail a enregistré en 2018 quelque 8,8 millions d’euros de transactions (+63 % sur un an). La direction revendique aujourd’hui plus de quatre millions d’utilisateurs actifs et 81 000 vendeurs.

A l’origine fondé par Africa Internet Group, le site de e-commerce Jumia est aujourd’hui principalement détenu par le sud-africain MTN (30 % du capital), l’allemand Rocket Internet (21 %) et le luxembourgeois Millicom (10 %).

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.