×

Jules : le nouveau concept de l’enseigne se dévoile à Bordeaux

Veröffentlicht am
today 30.10.2019
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Préparant depuis deux ans sa relance, Jules affiche aujourd’hui les premiers contours de sa modernisation. Celle-ci passe par une mode et une organisation "zéro waste", donc voulues plus responsables, et par l’utilisation accrue de l'analyse de données pour ne produire que le nécessaire et mieux cerner ses clients. Ce 30 octobre, une première concrétisation physique du "nouveau Jules" a été inaugurée à Bordeaux.


C'est dans le centre de Bordeaux que Jules a choisi d'implanter son nouvel aménagement. - Jules/LinkedIn


Au 49 rue Sainte-Catherine au sein de la Promenade du même nom, un centre commercial à ciel ouvert inauguré en 2015, l’enseigne de mode masculine désormais accompagnée de la mention "Men in Progress" vient de livrer sur 250 mètres carrés un espace de vente aux plafonds et murs bruts, et aux tuyaux apparents, mis au point par l’agence Malherbe.

Plutôt dépouillée, l’ambiance doit mettre en valeur les produits de la chaîne née en 2000 après l’acquisition de Camaïeu Homme par la famille Mulliez, sans en faire trop. « Un parcours d'achat rendu simple, facile et confortable par la pertinence du merchandising avec des focus par catégories de produit, une signalétique didactique tant au niveau des coupes, de la mise en avant du bénéfice produit que du rapport qualité/prix », livre Jules.


Outre ses bacs pour recycler les textiles, Jules se lancera surtout sur le créneau en essor de la seconde main, en mettant en ligne un site dédié en fin d’année. - Jules


Le mobilier, constitué de bois et métal, est fabriqué en France, tandis qu’il est possible de déposer ses vieux vêtements, qui seront ensuite recyclés, via un partenariat avec la société Gebetex. Des ateliers de réparation/customisation sont aussi prévus. Pour souligner son engagement pour plus de durabilité, en clin d’œil, des briques réalisées à partir de vêtements en fin de vie par l’entreprise française Fabbrick ont été utilisées pour fabriquer des présentoirs et habiller certains murs.


Des produits d’autres marques invitées sont progressivement introduites dans les magasins, par exemple Panafrica cet été, et à terme des marques locales pour régionaliser l’offre. - Jules


Sept magasins seront convertis à ce nouveau concept d’ici la fin de l’année, dont le prochain aux Sables d’Olonne, 25 unités sont programmées pour le premier semestre 2020, tandis que les rénovations au sein du parc s’échelonneront sur trois ans.

L’entité Jules-Brice, qui a réalisé 460 millions d’euros de ventes en 2018, totalise 600 magasins, dont 382 en France. En 2018, rappelons que le groupe Happychic (aujourd’hui confondu dans l’entité Fashion3) a enclenché un plan de suppression de 88 magasins et de 466 emplois pour rationaliser son parc cet tenter de se relancer.

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.