×

Interparfums table sur un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros en 2020

Veröffentlicht am
today 21.11.2019
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Ce jeudi 21 novembre Interparfums, le spécialiste français des parfums sous licences (Montblanc, Jimmy Choo, Coach…), présentait ses perspectives pour l’année 2020, indiquant notamment viser les 500 millions d’euros de chiffres d’affaires. Un chiffre en hausse d'environ 4 % par rapport à 2019, qui devrait se clore sur des ventes à 480 millions d’euros, mais qui souligne cependant une certaine prudence.


Le parfum Coach Floral Blush de Coach - Interparfums


En effet, si les analystes tablaient plutôt sur une croissance de 10 %, Philippe Bénacin le PDG d’Interparfums reste mesuré : « Les marchés ne sont pas bons depuis six mois. Il y a par exemple la situation à Hong Kong qui a un impact sur le travail de notre partenaire chinois et même en Amérique du Sud, en Argentine et au Brésil, la situation est compliquée ».

La direction d’Interparfums, qui relève tout de même fréquemment ses prévisions, joue donc la carte de la prudence pour les mois à venir. En revanche le podium de son portefeuille de marques ne devrait pas changer. Comme en 2019, Montblanc restera donc le leader du groupe avec des ventes atones à 138 millions d’euros. Une absence de croissance notable que l’on doit à une base de comparaison défavorable puisque 2019 a été marquée par le lancement du nouveau parfum Explorer qui sur l’année en cours a généré 40 millions d’euros de facturation.

En 2020, les parfums Jimmy Choo devraient pour leur part signer une croissance de 4% à 107 millions d’euros, portée notamment par le lancement de la ligne de rouges à lèvres et de vernis à ongles prévue pour le premier semestre.

Troisième du podium, Coach prévoit en 2020 des ventes à environ 97 millions d’euros en hausse de 15 %. Pour la marque américaine, l’année 2020 verra notamment naître une nouvelle ligne féminin baptisée Coach Dreams.

Une autre bonne nouvelle pourrait quant à elle venir de la marque de prêt-à-porter américaine Kate Spade avec qui Interparfums a signé un accord de licence mondial de 11 ans en juin dernier. La première ligne de parfums féminins concoctée par Interparfums sortira à l’été 2020 et devrait dans un premier temps générer 6 millions d’euros.

En revanche, Lanvin devrait voir ses ventes chuter une nouvelle fois. En 2019, les chiffres d’affaires parfums de la marque ont chuté de 7,2 % à 55 millions d’euros et devraient s’établir à 50 millions d’euros en 2020. « Notre objectif avec Lanvin est de tenir les lignes existantes. Pour démarrer une nouvelle histoire, il faudrait savoir ce qui va se passer du côté de la maison de couture », déclare Philippe Bénacin, qui estime par ailleurs que cette licence avait atteint « le haut de la montagne » avec ses 64 et 60 millions d’euros réalisés en 2014 et 2018.
 

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.