×
Veröffentlicht am
30.09.2022
Lesedauer
4 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Hardloop développe une proposition de seconde main

Veröffentlicht am
30.09.2022

Le confinement a pointé les projecteurs sur le potentiel du marché de la seconde main dans l'univers du sport. Si la mode s'était déjà intéressée à la revente, avec le succès incontournable d'un Vinted, bien sûr, le sport s'est très longtemps cantonné aux trocathlon de Décathlon, aux magasins Au Vieux Campeur et autres dépôts Emmaüs pour allonger le temps de vie de ses produits.


Pour son lancement, l'offre de seconde est focalisée sur la chaussure et le textile - Hardloop


Mais depuis deux ans, la seconde main sport est en pleine ébullition. Matériel de pratiques sportives, vêtements et chaussures pour la compétition oubliés dans les armoires, greniers et armoires sont plébiscités par une flopée de nouveaux acteurs comme Barrooders, Campsider, Everide ou encore Sporteed qui proposent aux particuliers, via leur site, de revendre leurs produits. Une connexion avec le consommateur qui ne laisse pas insensible des enseignes, comme Décathlon qui a revu son offre pour les produits d'occasion, et des revendeurs multimarques.

Aujourd'hui c'est le français Hardloop, fondé en 2015 et spécialiste des sports de pleine nature, mettant en avant des pratiques et des propositions de produits plus écoresponsables, qui se lance dans la seconde main sur son site marchand.

"Notre ambition est de prolonger la vie de 100.000 articles outdoor d’ici 2025", annonce Julien Jérémie, cofondateur du site qui revendique 450.000 clients actifs. Une base de consommateurs sportifs qui peuvent être à la fois revendeurs et acheteurs de ces produits déjà utilisés.

Hardloop, basée à Annecy et qui dispose de son propre entrepôt à Montmélian au pied des Alpes, va s'appuyer sur ses équipes logistique, dont les membres ont été formés pendant deux mois pour développer cette proposition de seconde main. Sur un marché concurrentiel, Hardloop met en avant plusieurs points qui pourraient lui permettre de se démarquer.


Le site logistique Hardloop de Montmélian - Hardloop


"Les acteurs existants sont des places de marché CtoC (de consommateur à consommateur), estime Julien Jérémie. Nous, 100% des produits sont contrôlés par une équipe Contrôle Qualité dès leur arrivée dans notre entrepôt et avant la mise en ligne. Les photos sont également réalisées par notre équipe afin de bien mettre en lumière les éventuels défauts esthétiques. Nous proposons au client d'ajouter dans son panier des produits neufs et d'occasion et se faire livrer dans un même colis avec notre service qui comprend la livraison gratuite dès 50 euros, le retour possible pendant 100 jours et de nombreux modes de paiement sécurisés ainsi que des conseils personnalisés".

Les vendeurs bénéficieront eux de la possibilité de percevoir de l'argent, un bon d'achat ou de reverser le montant à une association.

Pour l'heure, la société, qui a levé trois millions d'euros en début d'année et vise une croissance annuelle de 17% de son activité en 2022, teste le potentiel d'une offre seconde main sur le marché français, mais entend la déployer rapidement en Espagne et en Allemagne puis sur ses différents marchés européens.


Interface présentant l'offre de seconde main du site - Hardloop



"Avant le lancement, nous avons informé les marques et tous les retours reçus ont été très positifs, souligne le cofondateur. Nous avons la chance de travailler avec les partenaires les plus engagés en faveur de l'environnement qui ont conscience de l'urgence climatique, avance le dirigeant. Ils nous ont encouragés à avancer dans cette direction. Nous allons maintenant découvrir comment vont se combiner les offres du neuf et de l'occasion. Mais quel que soit le résultat, cela n'est pas problématique car notre volonté est de contribuer activement à la réduction des émissions de CO2 et donc d'inciter nos clients à suivre le raisonnement suivant avant d'acheter du neuf. 'Étape 1: Ai-je vraiment besoin de produits ? Étape 2: Si oui: Le produit dont j'ai besoin existe-t-il en seconde main ? Étape 3: Si non: alors j'achète du neuf durable'. Nous n'avons collectivement pas d'autres choix pour lutter contre le réchauffement climatique!".

Dans cette perspective, Hardloop a déjà annoncé vouloir atteindre une offre composée à 90% de produits éco-conçus en 2025. Pour la revente, la plateforme va dans un premier temps se focaliser sur les chaussures et le textile, comme les vestes, tee-shirts et shorts de randonnée. Sur le site, ces produits sont proposés en général avec, au minimum, un rabais de 50% par rapport au produit neuf.

Copyright © 2023 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.