×

Habillement : la France dope de 7 % ses exportations sur neuf mois

Veröffentlicht am
today 09.12.2019
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

La France a exporté sur la période de janvier à septembre 2019 pour 7,9 milliards d’euros d’habillement, en progression de 7 %, tandis que les exportations textiles sont en hausse de 4 % avec 3,5 milliards d’euros de marchandises. Les importations affichent quant à elles une croissance stable avec +4 % à 15,9 milliards d’euros pour l’habillement, et +2 % à 4,9 milliards pour le textile, selon les chiffres de l'Institut français de la mode (IFM).


Shutterstock


La hausse des exportations d’habillement touche en premier lieu les pays clients hors-UE de la France (+9 % à 3,2 milliards d’euros), avec en premières places les Etats-Unis (+16 %), Hong Kong (22 %), la Chine (+11 %) et le Japon (+10 %). Mais l’UE concentre toujours la majorité des commandes, avec 4,6 milliards d’euros (+5 %). Les premiers clients de la France restent l’Espagne (+17 %), l’Italie (+1 %), l’Allemagne (+3 %) et le Royaume-Uni (+5 %).

Côté textile, l’équilibre se maintient entre exportations européennes (1,8 milliard) et extra-européennes (1,7 milliard), avec toutefois une progression de 7 % pour ces dernières. L’Allemagne, la Belgique, la Tunisie, la Chine et l’Italie restent les plus gros clients de la France, devant l’Espagne, le Maroc, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Concernant les importations, l’Hexagone reste très massivement dépendante du sourcing non européen, la Chine et le Bangladesh affichant respectivement 4,1 milliards et 2,1 milliards d’euros, avec une hausse de 18 % pour le second. L’Italie suit à la troisième place, puis se démarquent la Turquie, l’Inde, le Vietnam, la Tunisie, le Maroc et le Cambodge. 


Exportations françaises sur la période janvier-septembre 2019 - IFM


Les importations textiles sont quant à elles plus équilibrées entre l’Europe et le reste du monde, avec respectivement 2,5 et 2,3 milliards d’euros. Sur neuf mois, la France s’est principalement fournie en Chine, Italie, Allemagne, Belgique et aux Pays Bas, suivis par l’Espagne, le Pakistan, l’Inde, la Turquie et, sans surprise, le Portugal.

L'IFM relevait récemment un mouvement de fond dans la politique d'approvisionnement des entreprises. Sur l'exercice 2017, seulement 10 % de la centaine de marques interrogées par l'institut indiquaient vouloir réduire leurs volumes d'approvisionnement. Deux ans plus tard, elles sont désormais 37 %, part identique à celles souhaitant une stabilité des quantités sourcées (lire notre article dédié).


Importations françaises sur la période janvier-septembre 2019 - IFM


Sur l’exercice 2018, la France avait exporté pour 10,1 milliards d’euros d’habillement et 4,6 milliards d’euros de textiles, affichant des hausses respectives de 7 % et 4 % sur ces ceux marchés. Elle avait également importé pour 20,5 milliards d’euros d’habillement, et pour 6,3 milliards d’euros de textiles, en croissance de 3 % et 1 %.

 

Copyright © 2020 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.