×

H&M prend le contrôle du site d'occasion Sellpy

Übersetzt von
Paul Kaplan
Veröffentlicht am
today 10.10.2019
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

La seconde main a décidément le vent en poupe. Plus économique et plus vertueuse, elle fait de plus en plus d'adeptes, suscitant l'intérêt des grands acteurs de la vente traditionnelle. Jeudi, a-t-on ainsi appris que le mastodonte de la fast-fashion H&M avait réalisé un nouvel investissement au capital de la plateforme suédoise Sellpy, devenant l'actionnaire majoritaire du site de seconde main suédois.


De gauche à droite : Nanna Andersen (PDG de CO:LAB), Philip Gunnstam (cofondateur et directeur financier de Sellpy), Michael Arnör (cofondateur et PDG de Sellpy), Oskar Nielsen (cofondateur et directeur d'exploitation de Sellpy) et Karl-Johan Persson (PDG du groupe H&M) - Photo: H&M Group/Mattias Bardå


Cette nouvelle injection de fonds soutiendra l'expansion internationale de Sellpy ainsi que "les efforts stratégiques du groupe H&M pour mettre en place une économie circulaire", annonce le groupe suédois.

Le distributeur scandinave était entré au capital de Sellpy en 2015, participant par la suite à toutes ses levées de fonds par l'intermédiaire de sa filiale d'investissement CO:LAB. Aujourd'hui, dans le cadre d'un nouveau tour de table, l'enseigne de fast-fashion, jusque-là actionnaire minoritaire, a pris une participation d'environ 70 % au capital de la start-up fondée en 2014.

Par l'intermédiaire de CO:LAB, H&M a investi environ 50 millions de couronnes suédoises (4,6 millions d'euros) dans la plateforme de revente au cours des quatre dernières années. Le groupe a déjà enclenché des mécanismes financiers lui permettant de monter encore un peu au capital.

Quelles sont les raisons d'un tel soutien ? Selon H&M, le secteur de la seconde main connaît une croissance parmi les plus rapides sur le marché de la mode, et permet de stimuler "une offre et une expérience client écoresponsables, actuelles et personnalisées". H&M souhaite saisir cette "opportunité commerciale (...) car elle permet aux clients de redonner une nouvelle vie à leurs vêtements usagés et au secteur de la mode de mettre en place des dynamiques circulaires."

Cinq ans après sa création, Sellpy se prépare aujourd'hui à une expansion internationale, en commençant par l'Allemagne. Son PDG, Michael Annör, se dit "enthousiaste à l'idée de collaborer plus étroitement avec le groupe H&M, pour permettre à chacun de vivre selon les principes de l'économie circulaire, en Suède ou ailleurs".

CO:LAB investit dans divers secteurs de la mode et de la vente au détail en mettant l'accent sur "des modèles innovants". Pour le géant scandinave, "ces partenariats permettent au groupe H&M, en collaboration avec les principaux entrepreneurs de l'industrie, d'explorer ce que pourrait être l'avenir de la mode".

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.