×

Gilets jaunes : l'impact évalué à 300-500 millions d'euros pour la grande distribution

Veröffentlicht am
today 11.01.2019
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

La grande distribution évalue entre 300 et 500 millions d’euros la perte de chiffre d’affaires liée aux blocages provoqués par le mouvement des « gilets jaunes » en France en novembre et décembre derniers, selon le président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).


Photo prise le 5 décembre 2018 - REUTERS/Régis Duvignau


« L’impact est important (...) Mais les moyennes ne veulent rien dire. La situation est très différente selon l’emplacement et le type de magasin », précise Jacques Creyssel dans une interview publiée jeudi par le Dauphiné Libéré.

Les grands hypermarchés ont été les principales victimes des perturbations liées au mouvement de protestation, les blocages des manifestants ayant rendu difficile l’accès aux magasins.

Parmi les distributeurs, ce sont Carrefour, E.Leclerc, Auchan et Intermarché qui sont les plus exposés à ce modèle de magasins, qui pèse moins dans le chiffre d’affaires de Casino en France ou de Système U.

La publication du chiffre d’affaires de Casino est attendue le 17 janvier, celle de Carrefour le 22 janvier.

Pour l’ensemble du commerce, tous secteurs confondus, le manque à gagner est estimé à deux milliards d’euros par la FCD.

« Il y a encore des difficultés aujourd’hui. Les manifestations de samedi dernier ont eu des conséquences », ajoute Jacques Creyssel, précisant que l’annonce de nouveaux événements à venir inquiète les commerçants et les consommateurs.

Les commerçants attendent maintenant beaucoup des soldes qui viennent de commencer pour écluser des stocks pléthoriques, notamment dans l’habillement. « Mais il sont inquiets car ils ressentent peu d’appétit pour la consommation », ajoute Jacques Creyssel, tout en disant espérer que les mesures annoncées par le gouvernement pour doper le pouvoir d’achat se traduisent « par de la consommation supplémentaire dans les mois à venir ».

Pour sa part, l'e-commerce n’a pas profité des perturbations provoquées par le mouvement des « gilets jaunes », selon une enquête publiée jeudi.

Le montant moyen dépensé sur Internet s’est élevé à 289 euros en moyenne, un budget resté stable par rapport à 2017 pour 51 % des personnes interrogées, indiquent les chiffres compilés par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et l’institut de sondage CSA.

Par ailleurs, le nombre d’acheteurs en ligne est lui aussi resté stable par rapport à l’an dernier, 73 % des « cyber-acheteurs » ayant fait leurs courses de Noël sur internet, contre 75 % l’an dernier.

Les résultats de l’enquête montrent aussi qu’il n’y a pas eu de report des achats depuis les magasins physiques vers Internet.

« Si 32 % des e-acheteurs déclarent avoir acheté une plus grande part de leurs cadeaux sur Internet pendant le mouvement des "gilets jaunes", en parallèle, 27 % disent avoir acheté une plus grande part de leurs cadeaux en magasin. »

Avec Reuters

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.