Facebook va développer ses propres puces d'intelligence artificielle

Après Amazon.com et Google, Facebook cherche également à développer ses propres puces dotées d’une intelligence artificielle (IA), rapporte lundi le Financial Times.


Facebook développe ses propres puces d'IA - Reuters

Le réseau social s’est notamment fixé pour objectif de créer un assistant numérique doté de suffisamment de « bon sens » pour converser avec une personne sur n’importe quel sujet, une avancée significative par rapport aux dispositifs à commande vocale actuels, a déclaré au journal Yann LeCun, responsable de la recherche en IA chez Facebook.

Le groupe souhaite également faire de l’IA un outil plus pratique pour contrôler son réseau social, par exemple surveiller la vidéo en temps réel et aider l’ensemble de ses modérateurs humains à décider du contenu à autoriser sur le réseau.

Facebook espère travailler avec un certain nombre de spécialistes de puces sur de nouvelles conceptions - il a récemment annoncé un projet avec Intel - mais développe également ses propres puces « Asic » (application-specific integrated circuit) personnalisées pour ses programmes d’IA, ajoute Yann LeCun.

« Facebook est connu pour construire son propre matériel quand il le faut, par exemple ses propres Asic. Nous ne nous épargnerons aucun effort dans ce sens », a-t-il déclaré, confirmant les ambitions du groupe en matière de puces.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMode - DiversMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER