×

Facebook de nouveau accusé d'avoir partagé ses données avec des entreprises

Von
Reuters
Veröffentlicht am
today 19.12.2018
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Facebook a assuré mercredi n’avoir transmis à de grandes entreprises les données de ses utilisateurs qu’avec l’accord de ces derniers, en réponse à un article du New York Times selon lequel le réseau social a accordé à des sociétés comme Microsoft, Netflix, Spotify ou Amazon un accès privilégié aux messages privés ou aux contacts de ses abonnés.


Facebook de nouveau mis en cause pour le partage de ses données - Reuters


« Aucun de ces partenariats ou fonctionnalités n’a donné à ces entreprises accès à des informations sans la permission des utilisateurs, ni enfreint notre accord de 2012 avec la FTC (Federal Trade Commission, autorité américaine de la concurrence) », a déclaré Konstantinos Papamiltiadis, directeur des plates-formes et programmes de développement de Facebook, dans un post de blog.

Selon le New York Times, qui a pu se procurer des centaines de documents internes au groupe remontant à 2017, Facebook a transmis à Bing, le moteur de recherche de Microsoft, les noms de pratiquement tous les « amis » de ses abonnés sans leur consentement.

Facebook a également donné à des sociétés comme Netflix ou Spotify la possibilité de lire les messages privés de ses utilisateurs et permis à Amazon d’obtenir les noms et informations de contact de ces mêmes utilisateurs, ajoute le New York Times.

Facebook dit avoir transmis ces données pour aider ses abonnés à avoir accès à des outils ou des plates-formes développés par d’autres sociétés, appelées « partenaires d’intégration », comme Apple, Amazon, Blackberry ou Yahoo.

Facebook a reconnu que ces « partenaires » avaient eu accès à des messages privés. Il affirme cependant que ses utilisateurs avaient « dû au préalable explicitement donner leur accord sur Facebook ».

Le réseau social a ajouté avoir mis fin à la plupart de ces partenariats ces derniers mois, à l’exception de ceux conclus avec Apple et Amazon.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.