×
Veröffentlicht am
10.12.2020
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Eva Kruse quitte la direction générale du Global Fashion Agenda

Veröffentlicht am
10.12.2020

En quelques années, le Fashion Summit de Copenhague est passé du statut de rendez-vous de militants d'une mode responsable à celui de grand-messe impliquant des dirigeants de groupes majeurs du secteur. Des personnalités comme Emanuel Chirico, président de PVH Corp, ou François-Henri Pinault, PDG de Kering, se sont depuis exprimées à la tribune de l'événement danois. Eva Kruse, cofondatrice et directrice générale du Global Fashion Agenda, la structure qui organise le forum, tire sa révérence après quinze années à la tête de l'organisation. Son départ est prévu en février mais elle continuera de siéger à son conseil d'administration.


Eva Kruse quittera le Global Fashion Agenda en février 2021. Elle n'a pas encore dévoilé quel serait son prochain challenge - Global Fashion Agenda


"Eva a façonné Global Fashion Agenda sur l'idée de créer un acteur de poids dans le monde de la mode via une fondation gérée par des professionnels autour de l'idée de mode durable, le tout porté par une conférence afin de développer la durabilité dans le secteur. Elle a également bâti une solide équipe de direction qui portera la structure en partenariat avec un nouveau président. Bien que nous regrettions de voir Eva partir, nous sommes ravis qu'Eva rejoigne le conseil d'administration de Global Fashion Agenda et nous lui souhaitons le meilleur pour l'avenir", explique dans un communiqué Niels Eskildsen, le président du conseil d'administration du Global Fashion Agenda. Il assurera, avec le directeur des opérations Travis Peoples, la direction de l'association le temps qu'un nouveau CEO soit sélectionné.

Le Global Fashion Agenda est l'une des voix fortes dans la mode sur le sujet de l'écoresponsabilité. Mais, soutenue par de nombreux sponsors comme ASOS, Bestseller, H&M, Kering, Li&Fung, Nike ou encore PVH Corp, la structure est aussi régulièrement décriée par certains acteurs du secteur qui lui reprochent d'être trop complaisante avec les grands groupes de l'industrie. Eva Kruse et ses équipes ont de longue date opté pour une approche invitant les groupes à l'amélioration de leurs pratiques plutôt que de dénoncer des process encore peu vertueux.

Ainsi depuis le Fashion Summit de Copenhague de 2017, l'association a incité les dirigeants d'entreprise du secteur à prendre des engagements pour avancer vers une approche plus respectueuse de l'environnement et en particulier favoriser le recyclage et la réutilisation des produits et matières. Une démarche de progression dans laquelle se sont impliquées 86 sociétés de différentes tailles.

Le 30 novembre dernier, le Global Fashion Agenda présentait ainsi les résultats pour l'année 2020. "Nous avons lancé l'Engagement 2020 par envie de transformer les aspirations en actions concrètes et inciter l'industrie à se diriger vers un système de mode circulaire. Quand nous avons commencé en 2017, la circularité était un sujet assez nouveau pour de nombreux acteurs de l’industrie. Nous sommes maintenant impressionnés par les réalisations de nos signataires qui ont en partie fait pivoter leurs stratégies pour accélérer cette transition et qui ont relevé de manière créative les défis posés par le Covid-19 avec des outils ancrés dans un état d'esprit circulaire", expliquait alors Eva Kruse.


La part des objectifs validés par les signataires de l'Engagement sur le développement de la circularité dans la mode - GFA


Quatre grands thèmes ont été soumis aux signataires de cet engagement: mettre en œuvre des stratégies de conception pour un modèle circulaire; augmenter le volume de vêtements-chaussures usagés collectés, accroître le volume de vêtements-chaussures usagés revendus et renforcer la part de vêtements-chaussures fabriqués à partir de fibres issues de produits recyclés. Sur 207 objectifs fixés, les 86 signataires en avaient validé 132.

Charge à la personne qui lui succèdera de faire monter en puissance l'implication de ces acteurs mondiaux de la mode.
 

Copyright © 2021 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.