×
Veröffentlicht am
11.02.2021
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Etam va donner une seconde vie aux soutiens-gorge

Veröffentlicht am
11.02.2021

Dans le cadre de son programme RSE "We Care", Etam embrasse une nouvelle initiative sur le sujet du cycle de vie des produits mode. A partir du 2 mars, l’enseigne de lingerie commencera à collecter en magasin les soutiens-gorge dont ses clientes ne veulent plus. Ces produits connaîtront ensuite une seconde vie: ils bénéficieront soit à des femmes en difficulté, soit entreront dans un circuit de recyclage.


Etam se lance dans la collecte et le recyclage des soutiens-gorge. - Etam


Nommé "Petit geste, joli soutien", ce projet de la chaîne Etam s’inscrit dans le sillon d’une autre enseigne du groupe, Maison 123, qui avait débuté la récupération de vêtements dans son réseau en 2018. L’objectif de la dirigeante d’Etam, Patricia Tranvouëz, est de collecter 100.000 soutiens-gorge via des bornes installées dans 350 des 450 points de vente de la marque en France, comme elle l’a expliqué lors d’une conférence présentant les résultats de la consultation citoyenne sur la mode responsable, organisée avec l'association Paris Good Fashion. 

"Il y aura d’abord une phase de tri opérée par un ESAT partenaire ("Les Ateliers de Jemmapes", qui accompagnent l'insertion professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap, ndlr): les articles usagés, en mauvais état, seront recyclés (par un professionnel de gestion de fin de vie des produits textiles, ndlr), tandis que ceux qui sont en bon état seront lavés et repassés puis distribués avec des culottes neuves à des associations d’aide aux femmes qui subissent des violences, à des centres d’hébergement, ou à des organismes de soutien aux migrants, détaille la directrice générale de la marque depuis fin 2019. Il y a une énorme logistique mise en place, l’engagement RSE coûte de l’argent".

Parmi les associations partenaires, à qui Etam transmet des valises de première nécessité contenant ces sous-vêtements, se trouvent: 1 Femme un toit, Féminité sans abri, La chaîne Fratern’elle, ADSF Agir pour la santé des femmes, et Elle’s imagine’nt.

Pour inciter et récompenser les clientes qui donneront des articles en boutique, Etam a choisi de leur octroyer un taux de remise de 10% à valoir sur un soutien-gorge de sa collection en cours. Les brassières de sport et les soutiens-gorge avec ou sans armatures émanant de toutes marques sont acceptés.

Dans le cadre de sa stratégie RSE, le groupe a également lancé à l’automne dernier un projet de transparence autour sa chaîne de fabrication. Via l’étiquette du produit, sur laquelle est imprimé un QR-Code à scanner, ou directement sur l’e-shop, une courte vidéo expose sans fard au client l’usine qui l’a confectionné.

Copyright © 2021 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.