×
Veröffentlicht am
02.02.2022
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Ermenegildo Zegna voit ses ventes s’envoler de 27% en 2021

Veröffentlicht am
02.02.2022

Ermenegildo Zegna finit l’année en beauté. Le groupe de luxe italien spécialisé dans le menswear très haut de gamme, qui vient de se coter à la Bourse de New York, affiche une croissance de 27% en 2021, avec un chiffre d’affaires de 1,29 milliard d’euros. Il se rapproche de son niveau d’avant la pandémie s’inscrivant en recul de seulement 2% par rapport à 2019, selon les résultats annuels préliminaires publiés par la société ce mardi. En cette occasion, le PDG Gildo Zegna a annoncé l’arrêt de l’utilisation de la fourrure par la maison.


Zegna va arrêter la fourrure à partir de 2023 - @zegna


Dans un communiqué, il a ainsi expliqué cette décision: "Une partie de la philosophie de Zegna depuis sa fondation en 1910 est la conviction que la création de produits de la plus haute qualité va de pair avec le respect du monde naturel qui nous entoure. S'appuyant sur ces valeurs, le groupe Zegna a décidé que les collections 2022 seront les dernières à utiliser de la fourrure pour Zegna et Thom Browne", à savoir les deux marques de Ermenegildo Zegna Group.

La maison Zegna pèse près de 66% sur le total des revenus du groupe piémontais, Thom Browne 20%, tandis que le reste est lié aux activités textiles. L’an dernier, Zegna a vu ses ventes bondir de 33% à 847,3 millions d’euros, tout en restant en dessous de son niveau de 2019 (-8%). La marque a notamment progressé grâce à la forte croissance des ventes de ses souliers et de son habillement leisurewear, indique-t-elle. Depuis quelques saisons déjà, le directeur artistique Alessandro Sartori travaille en profondeur sur le vestiaire classique de la maison pour le rendre plus versatile, informel et jeune.

Thom Browne a fait encore mieux, enregistrant "une performance exceptionnelle" avec un bond de 64% par rapport à 2019 et de 47% sur l’an dernier, à 263,3 millions d’euros. Ses ventes directes ont plus que doublé (+127%) par rapport à 2019 (+63% par rapport à 2020) avec une hausse du chiffre d'affaires beaucoup plus marquée que la simple croissance de son périmètre, qui a vu la marque passer de 28 boutiques monomarques en 2019 à 52 deux ans plus tard.

Le chiffre d'affaires textile du groupe a également connu une croissance à deux chiffres (+17%, mais -6% par rapport à 2019) à 102,2 millions d'euros.

Les ventes d'Ermenegildo Zegna Group ont augmenté dans toutes les régions, à l’exception du Japon, où elles ont reculé de 10% en raison de la baisse touristique et des restrictions sanitaires. Elles ont notamment bondi de 46% en Amérique du nord, à 191,2 millions d'euros, en grande partie grâce à une très bonne performance aux États-Unis, où les revenus ont augmenté de 53% sur un an.

Le magasin étendard de Zegna à Rome - DR


Mais aussi en Asie-Pacifique (+26%), à 696,3 millions d’euros, principal marché du groupe avec une part de 54%. En particulier, les ventes se sont envolées dans la Grande Chine (+34%), qui représente à elle seule près de la moitié du chiffre d’affaires total de la société, grâce au rapatriement des achats de luxe des Chinois dans leur marché domestique et à la forte présence depuis 30 ans de la marque Zegna dans ce pays.

Dans la région EMEA, qui reste importante puisqu’elle pèse 29% des recettes totales du groupe, les ventes ont grimpé de 20%, à 380 millions d'euros, tirées par un rebond en Italie, qui a récupéré nettement son niveau de 2019, et par les performances exceptionnelles des Émirats arabes unis, en particulier dans le commerce de détail.

Le canal de vente direct, qui représente désormais 66% de l’ensemble du chiffre d’affaires (contre 61% en 2019), a engrangé une croissance de 39% en 2021 (+6% par rapport à 2019), tandis que le canal des ventes en gros a enregistré une hausse de 14% (-11% par rapport à 2019). En particulier, alors que Zegna a amorcé "un rebranding majeur" et qu’elle a recentré ses ventes sur le réseau direct depuis 2019, "sa croissance a été forte, signe d'une réponse positive à la stratégie de redéfinition de la marque", souligne l’entreprise.

Copyright © 2022 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.