×
Veröffentlicht am
08.12.2021
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Ermenegildo Zegna, à marche forcée vers la cotation en Bourse

Veröffentlicht am
08.12.2021

La cotation en Bourse d’Ermenegildo Zegna s’annonce d’ores et déjà triomphale. Le groupe de luxe italien spécialisé dans le textile et l’habillement masculin haut de gamme, qui devait initialement débarquer à Wall Street en novembre, a dû repousser son introduction sur le marché à la fin du mois de décembre face au nombre croissant de demandes de souscriptions. De plus en plus de fonds et d’investisseurs ont montré leur intérêt pour l’opération, tous comme les acteurs du luxe à l’instar de l’administrateur délégué de Prada, Patrizio Bertelli.
 

Le nouveau logo de la marque de luxe - @zegna


En juillet, le groupe piémontais annonçait son intention de s’introduire sur le marché "plus tard cette année" via une Spac (Special Purpose Acquisition Company), soit une société d’acquisition à vocation spécifique. Cette entité sans activité opérationnelle, sorte de coquille vide, est créée pour lever des capitaux en Bourse, facilitant et accélérant l’entrée des entreprises sur les places financières. Pour ce faire, Ermenegildo Zegna s’est associé au fonds italien Investindustrial piloté par Andrea Bonomi, qui a créé la Spac Investindustrial Acquisition Corporation (IIAC),
 
Dans un communiqué, Zegna et IIAC ont annoncé avoir conclu un accord "avec certains grands investisseurs et autres", dont ils ne révèlent pas le nom pour des raisons de confidentialité, portant sur un ultérieur investissement privé en actions publiques pour un montant de 125 millions de dollars "afin de satisfaire la plus grande part de la demande". Ce type d’opération dénommée "PIPE" (private investment in public equity) permet à l’entreprise d’émettre pour les fonds intéressés des actions pour un prix généralement légèrement inférieur au prix de marché, obtenant ainsi des ressources financières plus rapidement.

Depuis son lancement en vue de la cotation de Zegna, la Spac IIAC a recueilli un total de 402,5 millions de dollars. Une assemblée générale extraordinaire a été fixée au 15 décembre par cette entité pour approuver ce regroupement d’entreprises. A l’issue de cette assemblée, la IIAC sera clôturée et le groupe italien fera son entrée à la Bourse de New York sous le symbole "ZGN".
 

Un look de la dernière collection Zegna pour le printemps-été 2022 - © PixelFormula


A l’issue de son introduction en Bourse, Ermenegildo Zegna aura une valeur de 3,2 milliards de dollars", environ 2,8 milliards d'euros, comprenant de nouvelles dotations financières pour 880 millions de dollars (768 millions d’euros). La famille Zegna gardera le contrôle de l’entreprise à hauteur de 62%, tandis qu’Investindustrial détiendra une participation de 11% et que le flottant devrait représenter 27% du capital. Concernant ces nouvelles ressources prévues, 403 millions de dollars proviennent de la Spac IIAC, 225 millions de dollars ont été mis à disposition directement par Investindustrial et 250 autres milliards ont été recueillis par le biais d’un PIPE. 
 
Fondée en 1910, à Trivero, en plein district lainier piémontais, près de Biella, Ermenegildo Zegna a débuté dans la production de tissus avant de se diversifier dans la fabrication de vêtements de luxe pour hommes, se développant au fil des années pour devenir une marque globale. En 2018, le groupe a pris une participation majoritaire dans la griffe américaine de luxe Thom Browne, dont le chiffre d'affaires a depuis doublé.
 
En vue de sa cotation, la société, qui a maintenu son nom d’Ermenegildo Zegna, a revu son logo, prenant désormais la forme de deux bandes beige couleur vigogne entourant une ligne noire centrale, un peu comme les vieux billets de métro parisiens. Elle a changé aussi le nom de sa ligne principale, dessinée par Alessandro Sartori, devenue tout simplement Zegna.

Fin 2020, le groupe était présent dans 80 pays à travers 296 magasins gérés en direct. Pour 2021, il s'attend à s'approcher du niveau des ventes de 2019, année où la Chine avait représenté un tiers de son chiffre d'affaires. Son introduction en Bourse devrait lui permettre de s’étendre ultérieurement dans le monde tout en renforçant sa structure à travers des acquisitions.

Copyright © 2022 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.