×
Veröffentlicht am
22.06.2021
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Ellesse continue d’explorer son potentiel mode

Veröffentlicht am
22.06.2021

En France, Ellesse a longtemps été distribuée par l’enseigne Go Sport. Mais avec le regain d’intérêt pour les marques sportswear dans la lumière durant les années 90, la marque, propriété du groupe Pentland, connaît une nouvelle vie. Distribuée sur le sol tricolore par l’agence The Lifestyle Company depuis l’automne-hiver 2019, elle a progressivement séduit un réseau plus mode.


Lucas Beaufort a joué avec l'univers d'Ellesse pour cette collaboration autour du tennis - Ellesse


"Nous avons transformé le réseau de distribution, explique Antoine Tinel qui développe la marque dans l’Hexagone. Aujourd’hui nous sommes présents dans une centaine de points de vente en France, à 45% dans les réseaux sport et à 55% dans des univers mode, chez des jeanneurs ou des adresses sportswear. Nous animons les deux réseaux, avec des offres dédiées."

Côté mode, Ellesse a signé des propositions avec des noms comme Eley Kishimoto ou encore Wood Wood. Dernière action en date: une collaboration avec l’artiste Lucas Beaufort, qui travaille avec de nombreux acteurs et marques de l’univers de la glisse, en particulier du skate. Cette capsule composée d’un tee-shirt, d’un polo, d’un short et d’accessoires tels que des bracelets éponges, un bob et des chaussettes, réinterprète l’univers du tennis, cher à Ellesse, avec les codes du skate. Elle a été présentée au Citadium Caumartin à Paris, chez Wall Street à Lyon, Riots à Bordeaux, Milk à Nantes et Pacific Wear à Saint-Germain-en-Laye.

Spécialiste du t-shirt, sweat et pantalon en molleton, Ellesse veut apporter sa patte sur ces catégories de produits. "Nous travaillons sur des propositions plus discrètes, avec des logos de 6 mm, des palettes pastel et des unis. Ce que nous mettons en place doit permettre d’habiller les plus jeunes mais aussi une clientèle plus mature qui a pris l’habitude de s’habiller plus décontracté durant les confinements et avec le télétravail. Nous intégrons aussi de plus en plus de matières recyclées dans cette idée."
 
Côté sport, la marque valide cette année le projet de développer son offre ski technique. La distribution de cette proposition a été mise entre parenthèses face à la saison blanche vécue dans les stations françaises sur le ski de piste l’hiver dernier. Mais pour la prochaine saison hivernale, la marque d’origine italienne veut avoir son mot à dire. Elle s’est d’ailleurs rapprochée des sportifs.

La marque a créé un collectif composé de "quatre profils qui ont pour point commun d’être managés par la légende du snowboard français Nicolas Droz (ancien champion de France de skateboard, snowboarder professionnel, manageur et consultant en sports extrêmes): les snowboarders Bastien Sturma et Louis Labertrande, le skieur acrobatique Timothé Sivignon (double Champion de France Cadet et Junior en Big Air Homme- Coupe d’Europe Davos en 2021) et le skieur freestyle Alexis Ghisleni", précise la marque dans un communiqué.

Une équipe qui va permettre à Ellesse de développer des contenus mais aussi d’avoir les retours techniques sur le développement de ses produits.
 
De premières pierres qui semblent construire un chemin intéressant pour la marque. "En termes de consommation, 2020 n’a bien sûr pas été une année facile. Mais sur la dernière saison, nous avons enregistré une progression de 5% en prises d’ordres, explique Antoine TInel. L’ambition n’est pas de placer Ellesse partout, mais de travailler dans le détail avec nos partenaires." La marque revendique un volume d’affaires de 15 millions d’euros sur le marché français.
 
 

Copyright © 2021 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.