×

El Corte Inglés voit ses ventes augmenter de 1,3 % et son EBITDA décoller au premier semestre

Von
EFE
Übersetzt von
Clémentine Martin
Veröffentlicht am
today 18.11.2019
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

El Corte Inglés a réalisé un chiffre d’affaires de 7,613 milliards d’euros lors du premier semestre fiscal allant de mars à août. Ce chiffre est en hausse de 1,3 % par rapport à l’exercice précédent. L’EBITDA, quant à lui, décolle de 14 % à 386 millions d’euros, soit le meilleur chiffre de l’entreprise depuis cinq ans.


EFE


Dans un communiqué, la chaîne attribue l’augmentation de son EBITDA à l’amélioration des marges de son département retail et aux économies réalisées. La société espagnole qui vient de nommer Marta Alvarez à la présidence ne publie son résultat net qu’en fin d’exercice.

En comparable (hors ouvertures et fermetures), les ventes physiques sont en hausse de 1,7 %, tandis que la vente en ligne est en croissance « à deux chiffres », selon le même communiqué. Il y est aussi mentionné que le groupe va lancer une application pour renforcer son omnicanalité dès 2020, après avoir annoncé un partenariat chinois avec Alibaba incluant un lancement sur Tmall.

Au 31 août, la dette d’El Corte Inglés se portait à 3,144 milliards d’euros, soit 538 millions d’euros de moins qu’à la même période l’an passé. En cause, les résultats positifs des ventes et la cession d’actifs non stratégiques pour une valeur de 193 millions d’euros. Les coûts financiers ont ainsi baissé à 32 millions d’euros.

Par activité, le retail (grands magasins, supermarchés, espaces gourmet et Sfera) réalise un chiffre d’affaires en hausse de 1 % à 6,036 milliards d’euros. Le résultat brut d’exploitation bondit de 17 % à 272 millions d’euros. D’un montant de 1,841 milliard d’euros, la marge brute de ce département est elle en hausse de 0,7 %.

Le commerce de bouche signe une croissance « remarquable », qu’il s’agisse des supermarchés ou de l’hôtellerie-restauration. Dans la catégorie Mode, les chaussures et les accessoires tirent les résultats vers le haut. Le groupe continue à réorganiser ses marques propres. De son côté, la division touristique Viajes El Corte Inglés a vu son chiffre d’affaires gonfler de 2,6 % à 1,591 milliard d’euros, grâce au développement du secteur vacances, de la vente en ligne et de l’activité en Amérique latine. La marge brute augmente de 5,7 % (189 millions d’euros) et l’EBITDA de 5,8 % (51 millions d’euros). Le département Assurances réalise enfin un chiffre d’affaires de 109 millions d’euros, en hausse de 8,8 %, et le secteur Technologies de l’information voit ses ventes baisser de 7,1 % à 287 millions d’euros.

Grâce à ces résultats, le groupe « consolide un modèle économique qui a fait ses preuves avec une croissance dans tous les secteurs. Un modèle qui se caractérise par des innovations permanentes, des avancées vers une transformation digitale et l'omnicanal , une amélioration constante de l’expérience client et une recherche de nouvelles activités », toujours selon le même communiqué.

En octobre, la chaîne a annoncé la création d’El Corte Inglés Real Estate, une nouvelle branche dédiée à optimiser la valeur de son patrimoine immobilier, estimée à 17 milliards d’euros. Ce lancement s’est en revanche soldé par l’arrêt du « projet Green », initié par le groupe dans le but de se défaire de ses actifs immobiliers non stratégiques pour racheter de la dette. L’objectif est d’utiliser les ressources propres du groupe pour valoriser ses actifs avant de les vendre, en transformant par exemple des bureaux en appartements, pour tirer ainsi le meilleur parti de chacun d’entre eux.