×

E-commerce : le mobile supplante l'ordinateur en termes de trafic

Veröffentlicht am
today 08.02.2019
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Pas moins de 58,1 % du trafic des cyber-détaillants internationaux de mode proviendrait désormais des mobiles, contre 31,5 % des ordinateurs. Et si le taux de conversion reste plus faible sur les mobiles, ces derniers continuent d'accroître leur part dans les ventes, selon une enquête menée en 2018 par le spécialiste de la personnalisation de l'expérience en ligne Nosto.


Le mobile souffre encore d'un taux de conversion très inférieur à celui des ventes sur terminaux fixes. - DR


L'enquête s'est penchée tout au long de l'année 2018 sur 1,2 million de visites réalisées sur un échantillon représentatif de portails de mode générant au moins 30 millions d'euros de chiffre d'affaires, et opérant en Amérique du Nord, au Royaume-Uni, en France et dans les pays nordiques et germanophones.

Une étude dont les conclusions à l'échelle internationale montrent donc la domination du mobile sur la génération de trafic. En revanche, le revenu moyen par visite est plus important sur ordinateur (2,39 euros) que sur mobile (1,25 euro). Ceci se traduit sur le panier moyen lors des achats, avec 2,5 produits en moyenne sur ordinateur, contre 2,13 sur mobile.

Ce qui amène au problème le plus connu du m-commerce : le taux de conversion sur les portails de mode analysés n'y est que de 1,32 %, contre 2,44 % sur les terminaux fixes. Nosto note cependant que le taux de conversion des différents portails s'est renforcé de 21 % entre le début et la fin 2018.


Nosto


La valeur du panier moyen s'inscrit dans la droite ligne de ces différents constats, avec 104 euros pour les achats sur ordinateur et 90 euros pour ceux réalisés sur mobile. Derrière cet écart, sans surprise, se cache un taux d'abandon plus important sur les mobiles (80 %) que sur les ordinateurs (74 %). Un écart qui peut en partie s'expliquer par la différence de temps de visite moyen sur l'un et l'autre : là où un internaute passe en moyenne 239 secondes sur un portail de mode via un ordinateur, il ne reste que quelques 164 secondes quand il s'agit d'une visite depuis un mobile.

Une visite sur mobile dure 186 secondes en France

Ce type d'analyse permet également d'apporter un éclairage par zone des différentes étapes du processus de visite et d'achat. Et parmi ces enseignements, il ressort que la France est à la traîne concernant les indicateurs de performance (ou KPI), avec 0,9 % de taux de conversion en moyenne. En revanche, l'Hexagone est en tête du temps passé lors d'une visite mobile, avec 186 secondes, soit 25 % de plus que les Etats-Unis.

Au Royaume-Uni, parmi les principales particularités figure un taux de conversion supérieur aux autres pays d'Europe et à l'Amérique du Nord, sur mobile (1,6 %) comme sur ordinateur (2,9 %). En revanche, le revenu moyen par visite sur mobile reste à travailler, étant de seulement 1,21 euro, contre 1,79 euro constaté dans les pays nordiques et 1,43 euro en Allemagne.

En Allemagne, les portails profitent par ailleurs du plus fort revenu par visite sur ordinateur, avec 2,99 euros. En revanche, l'écart entre le revenu par visite sur ordinateur et mobile est, avec 48 %, le plus fort des pays analysés, hors France. Autre singularité allemande : le pays affiche le plus grand nombre d'articles achetés par transaction, que ce soit sur ordinateur (4,4 articles) ou sur mobile (3,5). Une performance attribuable à l'obligation du retour gratuit des achats, qui incite par exemple les clients à commander une pièce en plusieurs tailles pour essayer.


Nosto


Les pays nordiques (Danemark, Finlande, Norvège et Suède) se démarquent pour leur part avec 63 % de connexions passant par les mobiles, loin devant les pays germanophones (Allemagne, Autriche et Suisse) avec 44,5 % et l'Amérique du Nord avec 53 %.

Les acheteurs les plus dépensiers restent ceux d'Amérique du Nord, avec 118 euros en moyenne sur ordinateur et 111 euros sur mobile. Nosto relève par ailleurs que s'est « drastiquement résorbé » outre-Atlantique l'écart entre les paniers moyens selon les terminaux : celui constaté sur mobile représente désormais 94 % de celui sur ordinateur. Ce qui n'empêche pas un écart du revenu moyen par visite, qui est de 2,20 euros sur ordinateur ,contre 1,32 euro sur mobile.

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.