×

Denim Premiere Vision revient à Londres dans un nouveau lieu

Veröffentlicht am
today 19.11.2019
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Il y a un an, Denim Première Vision se réinventait, initiant un concept de salon itinérant. Après une première édition à Londres en décembre 2018 et une milanaise au printemps, le salon s'est trouvé deux places fortes : Milan, où la direction assure avoir rencontré un franc succès, et où elle retournera en 2020 au Superstudio Piu les 10 et 11 juin, et, bien sûr, Londres. Ainsi, ces 3 et 4 décembre, il revient dans la capitale britannique, fort de deux dernières sessions revigorantes.


Denim Première Vision


Après le Old Truman Brewery, le salon s'installe cette fois-ci dans le Printworks London, à Surrey Quays Road, dans le quartier de Rotherhithe. "C'est un retour à Londres car nous avons vu que la nouvelle version du salon a bien pris auprès des exposants mais aussi des marques et des créateurs, explique Guglielmo Olearo, le directeur des salons internationaux de Première Vision. L'avantage d'un nouveau lieu est de faire évoluer le rendez-vous, de le repenser. Nous allons créer quelque chose d'unique."

Pour cette édition hivernale, durant laquelle seront présentées les propositions pour les collections printemps-été 2021, le nombre d'exposants est à la hausse : ils seront 97 industriels (48 tisseurs, 20 confectionneurs-délaveurs-finisseurs, 18 fabricants de composants et d’accessoires et 11 développeurs de technologies et organismes de promotion et de services), contre 89 un an plus tôt. Côté business, le salon vise les grands acteurs comme les marques à l'activité plus modeste, notamment avec les solutions SMQ (Small minimum quantity) qui mettent en avant les solutions de fournisseurs pour de petits volumes.

Une offre plus vaste donc, mais aussi un programme enrichi. Hors les murs, Denim PV a créé des partenariats avec certaines boutiques et va proposer une expérience retail chez certains acteurs du denim et de la mode, notamment dans le quartier branché Shoreditch.

Au sein de Printworks, le ton sera aussi à la découverte et au partage d'expériences avec en particulier l'espace Habitat 21, qui sur la thématique de l'écoresponsabilité va présenter les travaux d'exposants identifiés par l'équipe Smart Creation de Première Vision. Cette installation en trois espaces (pour autant inspirations) a été imaginée avec le designer italien Kristian Guerra et le scénographe Filippo Maria Bianchi.

"A côté de l'aspect business, nous souhaitons proposer de l'expérience, explique le directeur du salon. Nous voulons donner des inspirations, rappeler les racines de pièces historiques et que le denim est une matière vivante."

Autre approche dédiée à l'expérience : les ateliers denim d'Alessio Berto. Avec six ateliers d'1h30 sur les deux jours, le modéliste denim de The Tailor Pattern Support va détailler la construction de trois jeans emblématiques des années 1950 mis à disposition par le nouveau musée du denim Museum Of Denim Elleti ouvert en juin 2019 et qui présente aussi 20 pièces historiques. Le Maker Lab présentera de son côté les savoir-faire de six artisans.

Le salon propose aussi des conférences sur la création écoresponsable avec ses smart talks, mais aussi une présentation des tendances.









 

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.

Tags :
Textil
Mode
Messen