×
Von
AFP-Relaxnews
Veröffentlicht am
22.06.2022
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

De mannequin à cyborg, Bella Hadid se décline désormais en NFT

Von
AFP-Relaxnews
Veröffentlicht am
22.06.2022

(ETX Daily Up) - Bella Hadid fait son entrée dans le métavers avec une collection de NFT d'un nouveau genre baptisée "CY-B3LLA". En collaboration avec reBASE, la top modèle de renommée mondiale lève aujourd'hui le voile sur pas moins de 11.111 jetons non fongibles, répartis en dix villes distinctes, représentant de véritables oeuvres d'art réalisées à partir de scans 3D du corps de l'américaine. Première destination: Tokyo.




Avis aux fans de Bella Hadid ! La mannequin aux 53 millions d'abonnés sur Instagram propose à ses fans de se rapprocher un peu plus de leur idole avec une collection de NFT à son effigie, bien que directement inspirée de la robotique. Non contente d'offrir un petit morceau d'elle-même à ses fans, bien que virtuel, Bella Hadid entend créer avec cette première incursion dans le métavers une véritable communauté, et même plus "une nouvelle nation mondiale". Une idée qui lui vient de sa passion pour le gaming, et qui a germé pendant la pandémie, période durant laquelle la jeune femme a souhaité explorer cette autre vie en ligne.

Ces 11.111 NFT - chaque drop associé à une ville du monde en présentera exactement 1.111 - s'apparentent visuellement à des oeuvres d'art, avec un recours à de nouvelles techniques de stylisme innovantes comme le scan corporel en 3D. Scannée sous toutes les coutures, de la tête aux orteils, Bella Hadid a vu le résultat se métamorphoser progressivement en NFT grâce à la participation de nombreux créatifs et artistes. Le premier jeton non fongible dévoilé par la top modèle est saisissant de réalité. Elle y figure en cyborg, le corps recouvert d'un cordage, avec une mise en beauté inspirée de la pop culture tokyoïte, ville à laquelle le NFT est dédié.

Une méta-communauté, entre amour et partage



Mais plus qu'une oeuvre d'art, il s'agit pour la mannequin star de créer une nation plus pacifiste que le monde dans lequel nous évoluons (vraiment). "Comme on nous l'a rappelé trop souvent, l'univers dans lequel nous vivons est imparfait. Mais je crois que cela offre une véritable opportunité de construire une méta-communauté, soutenue par la paix, l'amour, la compassion et des connexions significatives", a expliqué Bella Hadid sur son compte Instagram.

Il ne s'agit donc pas de conserver un simple NFT de Bella Hadid, mais de s'en servir comme un passeport pour ce monde fictif parallèle. "J'ai cofondé cette collection parce qu'il ne s'agit pas seulement de NFT - ce sont des invitations à une nouvelle nation mondiale. Chaque NFT présente des scans 3D différents et uniques de moi, pensés pour vous, qui seront utilisés dans le monde entier. Ils ont été conçus pour encourager les voyages, la communauté, la croissance, la fantaisie et les interactions humaines", a fait savoir la jeune femme.

Fait qui devrait ravir ses fans, ces NFT pourraient également servir de sésame pour rencontrer la top modèle, que ce soit en ligne ou en personne. Grâce au métavers, Bella Hadid entend développer de nouveaux moyens pour se connecter à sa communauté, et enrichir ses interactions avec de nombreux fans. Pour découvrir cette collection : https://cybella.xyz.
 

Copyright © 2022 AFP-Relaxnews. All rights reserved.