De Sports Illustrated à L'Oréal Paris : retour sur le parcours sans faute d'Irina Shayk

La mannequin russe est officiellement devenue, mercredi 28 octobre, une ambassadrice L'Oréal Paris. Un rôle très convoité qui la propulse définitivement au rang des top models les plus influents de la planète. Retour sur l'ascension, progressive mais certaine, d'Irina Shayk.



Irina Shayk n'a pas connu l'ascension fulgurante des Kendall Jenner, Gigi Hadid et autres Cara Delevingne. Question d'époque et de génération sans doute, puisque le mannequin russe n'a commis aucune faute de parcours, avec à la clé des bases et une carrière solide qui lui permettent aujourd'hui d'intégrer le clan très fermé des égéries L'Oréal Paris.

Malgré des mensurations de rêve, Irina Shayk n'a rien du top filiforme idéalement fait pour les podiums. La belle Russe a un corps sculptural, des courbes sensuelles et des lèvres pulpeuses, qui lui donnent inévitablement un style ultra-sexy. Elle commence d'ailleurs par poser en maillot de bain pour le magazine Sports Illustrated, dont elle fera finalement la couverture début 2011, et devient l'égérie de la marque de lingerie Intimissimi dès 2009.

Contrairement à de nombreux tops lingerie qui ne parviennent à percer dans le monde très fermé de la mode, Irina Shayk se démarque par son charisme hors du commun. Son regard émeraude, sa peau mate, ses courbes et son aisance captivent un grand nombre de photographes, qui la propulsent rapidement au rang de supermodel. Le top a d'ailleurs fait très tôt la une des plus grands magazines de mode, de GQ à Elle en passant par Harper's Bazaar et même Vogue Spain.

Convoitée par les plus grands créateurs

Plus les années filent, plus Irina Shayk est sollicitée par les marques de prêt-à-porter et les maisons de couture. L'ex du footballeur Cristiano Ronaldo grimpe progressivement les échelons, enchaînant les campagnes pour Victoria's Secret, Avon, Morellato, Fay, Guess, Agent Provocateur, Roberto Cavalli ou encore Bebe. Des marques auxquelles elle reste fidèle d'année en année.

En parallèle, le mannequin se fait une place sur les podiums, défilant pour les plus grands : de Givenchy à Jeremy Scott en passant par Kanye West, Philipp Plein, Marc Jacobs, Giles ou encore Diane von Furstenberg. Toujours plus convoitée pour les différentes fashion weeks, elle est désormais incontournable dans l'univers de la couture.

Détermination, charisme, beauté unique : il n'y a rien d'étonnant à ce que la marque de cosmétiques lui propose aujourd'hui de devenir l'une de ses prestigieuses égéries.

« C'est une femme extraordinairement irrésistible qui respire le glamour et élève la définition de la beauté à son plus haut niveau. Elle nous fascine tous (...) avec sa beauté parfaite, mais aussi avec son humanité et sa générosité. L'équipe L'Oréal Paris et moi sommes ravis de la compter dans la famille des lorealistas ! » a fait savoir Cyril Chapuy, directeur général international de la marque, lors de l'annonce de sa nomination.

Le mannequin russe, qui rejoint une pléiade d'autres ambassadrices comme Karlie Kloss, Barbara Palvin, Lara Stone, Eva Longoria, Julianne Moore ou encore Doutzen Kroes, devrait prochainement apparaître dans une campagne L'Oréal Paris. Elle devrait également être présente à Cannes lors du prochain festival, dont la marque est partenaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.

CosmétiquesBeauté - DiversPeople
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER