Cosmétique française : des exportations en hausse de 6,3 % en 2018

En 2018, selon la Fédération des entreprises de la beauté (Febea), les exportations françaises de cosmétiques ont passé la barre des 14,5 milliards d’euros grâce à une croissance de 6,3 % par rapport à 2017. Le secteur présente une balance commerciale positive de 11,2 milliards d’euros, en augmentation de 6,6 %. La beauté française maintient donc sa place dans le trio de tête des champions hexagonaux de l’exportation après l’aéronautique et les vins et spiritueux.


Tableau des exportations de cosmétique française dans le monde - FEBEA

Comme les années précédentes, l’Union européenne, l’Asie et l’Amérique du Nord restent les zones les plus performantes. Dans l’Union européenne, les exportations françaises sont en hausse de 4,5 %, emmenées par l’Espagne (+8,5 %) et l’Italie (+7,2 %). La situation sur le Vieux Continent demeure cependant incertaine, les effets d’un Brexit dur pourraient en effet bousculer l’équilibre de la région puisque le Royaume-Uni est, après l'Allemagne, le deuxième pays de l’UE vers lequel la France exporte le plus. En 2018, les exportations y ont ainsi représenté plus d’un milliard d’euros, en hausse de 3 %.

A noter qu’en dehors de l’Union européenne, les exportations de produits de beauté ont progressé de 17,8 % en Russie.
 
Les exportations vers l’Asie sont quant à elles en augmentation de 16,6 %, avec notamment une croissance de 22,7 % en Chine ou de 24 % à Singapour. Ainsi, ce sont plus de 20 % des produits français qui s’envolent vers l’Asie, pour un montant de plus de 2,6 milliards d’euros. L’Amérique du Nord affiche une augmentation de 6,8 % des exportations, avec notamment une hausse de 5,7 % aux Etats-Unis, et reste la deuxième destination des exportations mondiales.
 
La région du Proche et du Moyen-Orient connaît pour sa part un léger recul de 2,1 % des exportations françaises des cosmétiques, l’Arabie saoudite accusant un repli de 6,2 %. Une situation qui serait étroitement liée à la variation du cours du pétrole.

Enfin, en Afrique, la situation reste contrastée. Si l’Afrique occidentale est en hausse avec 16,8 %, l’Afrique centrale et australe sont en recul de 6,8 %. L’Afrique du Nord recule également de 3,7 %, notamment en raison d’un blocage des importations par l’Algérie.
 
Côté produits, le soin et les parfums représentent toujours les trois quarts des exportations françaises : respectivement 45 % pour les soins et 22 % pour les parfums. Cependant, le maquillage poursuit sa dynamique avec des exportations en hausse de 4,8 % pour le maquillage des lèvres et 3,7 % pour le maquillage des yeux, alors que le segment des capillaires est également à la hausse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

BeautéIndustrieBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER