×

Comptoir des Cotonniers veut revenir à l'essentiel avec Nathalie Marchal au style

Veröffentlicht am
today 08.11.2019
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Après avoir présenté une évolution de son concept magasin en septembre avec une boutique inaugurée dans le quartier parisien de Sèvres-Babylone, Comptoir des Cotonniers dévoile aujourd’hui sa nouvelle signature stylistique. Succédant à Naoki Takizawa, Nathalie Marchal a pris au printemps dernier la direction artistique de l’enseigne de mode féminine du groupe japonais Fast Retailing, avec l’ambition d’affirmer les racines françaises d’une marque née en 1995, et de créer une garde-robe d’essentiels privilégiant les matières naturelles.


Silhouettes épurées et reprenant des codes du vêtement de travail. - Comptoir des Cotonniers


C’est sur la saison du printemps-été 2020 que la styliste a concrétisé sa réflexion en livrant une collection constituée de pièces assez sobres, sans fioritures, mettant l’accent sur des modèles historiques de la marque, comme le trench ou la chemise. Le tout dans des tons doux (beige, bleu ciel, gris…) ou inspirés de la nature (ocre, marine). 

L’esprit du vêtement de travail transparaît distinctement à travers un pantalon de peintre revisité, un blouson façon mécanicien, une chemise presque militaire ou un top évoquant une blouse médicale rétro. "C’est un vestiaire idéal du quotidien, presque utilitaire, mais remis au goût du jour. C’est le détail qui fait l’allure et c’est en termes de style que je raisonne, et non de tendances", explique Nathalie Marchal, qui était auparavant styliste freelance et conseillait des marques sur le plan créatif.


Nathalie Marchal - DR


Après avoir étudié à Esmod, elle a passé dix ans comme rédactrice mode chez Marie Claire, puis chez Vogue, avant d'occuper la rédaction en chef de Technikart Mademoiselle. Comptoir des Cotonniers refait ainsi appel à une créatrice française, après avoir par le passé appelé à son chevet Amélie Gillier de 2013 à 2014 puis Anne-Valérie Hash jusqu’en 2016.


Vert prairie de rigueur pour le printemps-été 2020. - Comptoir des Cotonniers


"Le travail des matières a été primordial : le synthétique a été réduit, et nous avons fait évoluer le sourcing, en introduisant par exemple du coton égyptien dans les collections", relève Sophie-Virginie Roger, directrice marketing image et digital de Comptoir des Cotonniers depuis un an. "La collection devait être plus lisible, avec des pièces fortes qui peuvent se coordonner entre elles tout au long de la saison. Notre cliente actuelle est une femme dans la quarantaine, et notre objectif est de séduire tout autant celle qui a 25 ans en connectant les générations."

Un nouveau chapitre qui va tenter de contribuer à redresser l'activité de l'enseigne, actuellement en mauvaise passe, puisque, si son chiffre d’affaires n’est pas dévoilé, son propriétaire japonais Fast Retailing la décrit en recul et aggravant ses pertes.

Concernant sa présence physique, Comptoir des Cotonniers prévoit d’ouvrir un nouveau flagship à Paris l’an prochain, bénéficiant d'un nouveau concept, sans en dévoiler l’adresse. Le réseau de l’enseigne compte à l’heure actuelle quelque 270 points de vente en Europe, dont près de 200 en France.

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.