×
Veröffentlicht am
02.11.2022
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Claudie Pierlot: Olivier Germain est nommé directeur général

Veröffentlicht am
02.11.2022

Après avoir passé deux années dans le New Guards Group (Off White, Ambush, Palm Angels...) en tant que directeur produit et trois ans chez Balmain, Olivier Germain prend la tête de la griffe de luxe accessible Claudie Pierlot. A compter de ce 2 novembre 2022, ce diplômé de l'ESSEC, âgé de 51 ans, rejoint également le comité exécutif du groupe SMCP, maison mère des marques parisiennes Maje, Sandro, Claudie Pierlot et Fursac. 


Olivier Germain est nommé directeur général de la maison parisienne Claudie Pierlot à compter du 2 novembre 2022 - Claudie Pierlot


Olivier Germain remplace ainsi Jean-Baptiste Dacquin, qui était directeur général de Claudie Pierlot depuis le mois d'avril 2019 et qui avait quitté ce poste il y a quelques mois.

Une nomination clé doublée d'un nouveau chapitre pour la maison, acquise en 2009 dans le portefeuille du groupe textile. "Je suis ravi de rejoindre le groupe SMCP et la maison Claudie Pierlot à un moment charnière de son histoire, a déclaré son nouveau directeur général dans un communiqué. Le quarantième anniversaire de la maison, en 2024, sera l'occasion d'accélérer son développement en mettant en résonance les éléments de la marque et les valeurs laissées en héritage par sa fondatrice."

Titulaire d'une maîtrise en lettres modernes, Olivier Germain pilotait dans ses anciennes fonctions, en merchandising et retail, l'offre produit de marques comme Tom Ford, YSL, Dior ou Alexander Mc Queen.

"Au cours de sa carrière dans la mode, Olivier Germain a acquis une expertise unique du secteur, une vision stratégique et un leadership qui constituent des atouts majeurs pour l’expansion de Claudie Pierlot", salue ​Isabelle Guichot, la directrice générale du groupe SMCP, qui est présent dans 45 pays via son réseau comptant 1.600 magasins dans le monde.

Sur le trimestre dernier, la maison mère de Sandro, Maje, Claudie Pierlot et Fursac a vu ses ventes progresser de 9,4% à périmètre et taux de change constants, soit une hausse de 13,5% sur son troisième trimestre 2022 par rapport à la même période l’an dernier. Le groupe français affiche des ventes de 308 millions d’euros. La firme ne détaille pas les résultats financiers de sa marque Claudie Pierlot.


 

Copyright © 2023 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.