×
Veröffentlicht am
20.09.2021
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Cinq poids lourds de la beauté vont lancer un système de notation de l’impact environnemental de leurs produits

Veröffentlicht am
20.09.2021

Ce sont cinq géants mondiaux de l’industrie cosmétique qui s’unissent pour lancer un système commun de notation de l’impact environnemental des produits de beauté. Les groupes français L’Oréal et LVMH, le brésilien Natura &Co, l’allemand Henkel et l’anglo-néerlandais Unilever ambitionnent de développer un dispositif permettant aux consommateurs de comparer des produits cosmétiques au sein d’une même catégorie grâce à un score global informant sur leur impact écologique, de leur conception à leur distribution (formules, emballage...).


Henkel, L’Oréal, LVMH, Natura &Co et Unilever annoncent qu’ils vont lancer ensemble un système de notation de l’impact environnemental - Shutterstock


Les cinq groupes, qui travaillent en "open source" et invitent l’ensemble des acteurs de la beauté à les rejoindre dans cette initiative, indiquent par ailleurs travailler aux côtés du cabinet de conseil Quantis, "pour garantir une approche robuste et scientifique", alors que "la méthodologie, les bases de données et l'outil de ce système seront vérifiés par des auditeurs indépendants", est-il précisé par le consortium dans un communiqué.

Le système de notation s’articulera autour d’une méthode de mesure des impacts environnementaux commune adossée aux principes du "Product Environmental Footprint" présentée comme la méthode scientifique de l’Union européenne. Une banque de données commune sur les impacts environnementaux d’ingrédients et matières premières standards utilisées dans les formules et les emballages sera également mise en place, tout comme un outil commun de calcul d’impact environnemental de chacun de ses produits. Un outil qui aboutira in fine à un système de notation harmonisé comprenant par exemple un score allant de A à E.

S'il est clair que l’initiative portée par ces cinq géants de la cosmétique répond à une demande émanant de consommateurs en quête de plus de transparence sur les produits qu’ils utilisent, sa mise en place soulève cependant des interrogations. En effet, l'ensemble du portefeuille de ce consortium représentant une très large partie des marques présentes dans les rayons de la grande distribution, et dans une moindre mesure du réseau sélectif, ce système de notation directement créé par les marques pourrait s’imposer de fait et éclipser les autres méthodes d’évaluation émanant par exemple d’associations.
 
 
 

Copyright © 2021 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.