×
Von
AFP
Veröffentlicht am
28.09.2005
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Chine/USA : troisième jour de négociations sur le textile

Von
AFP
Veröffentlicht am
28.09.2005

WASHINGTON, 28 sept 2005 (AFP) - Les Etats-Unis et la Chine ont entamé mercredi leur troisième journée de négociations pour tenter de trouver un accord permettant de limiter les importations massives de produits textiles chinois, a indiqué le bureau du représentant américain au Commerce.


Rue d'un quartier de Beijing - Photo : Frederic J. Brown

Initialement la réunion des responsables des deux pays, qui a débuté lundi ne devait durer que deux jours.

"Les discussions continuent", a affirmé mercredi une porte-parole du représentant américain pour le Commerce Rob Portman, en refusant de fournir des détails sur la teneur de ces pourparlers.

Mardi soir, on indiquait de source officielle que les discussions devaient se prolonger dans la capitale américaine pour permettre aux délégations de rapprocher leurs points de vue encore très divergents selon des responsables américains de ce secteur.

Le principal négociateur américain, David Spooner, a gardé bon espoir en affirmant : "nous avons fait de bons progrès dans nos discussions ces deux derniers jours et, même si nous avons toujours des points de vue différents, nous pensons que ce temps supplémentaire pour travailler sur nos divergences ne pourra être que bénéfique".

Plusieurs réunions bilatérales se sont déjà tenues, sans résultat, ces dernières semaines, alternativement aux Etats-Unis et en Chine.

Washington s'est réservé le droit d'imposer unilatéralement des quotas sur les textiles et vêtements chinois, en l'absence d'un compromis réduisant le flot des importations provoqué par la fin du régime général des quotas le 1er janvier.

Selon des représentants de l'industrie textile américaine, les exportations chinoises de vêtements et tissus ont bondi de quelque 627% depuis le début de l'année. Et depuis 2001, ces importations massives de produits made in China ont conduit à la suppression de 400.000 emplois, selon la même source.

Les industriels américains réclament un accord limitant la hausse des exportations à 7,5% par an sur de nombreuses catégories de produits.

Copyright © 2022 AFP. Alle Rechte vorbehalten. Wiederveröffentlichung oder Verbreitung der Inhalte dieser Seiten nur mit ausdrücklicher schriftlicher Zustimmung von AFP.