×
Veröffentlicht am
02.12.2022
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Chanel s’empare de FashionArt, expert italien du denim haut de gamme

Veröffentlicht am
02.12.2022

Chanel investit une nouvelle fois dans le made in Italy, et pour la première fois dans le secteur du denim. La maison de luxe a jeté son dévolu sur FashionArt SpA, son fournisseur de longue date, spécialisé dans la confection de jeans et de vêtements en denim haut de gamme, travaillant aussi les tissus destinés aux sacs et chaussures, nous confirme-t-elle, sans détailler le montant de l’opération. Elle a pris une participation de 60% dans l’entreprise.

Un modèle Chanel en dentelle de denim réalisé par FashionArt pour l'été 2019 - © PixelFormula

 
Depuis quinze ans, Chanel fait réaliser ses pièces en denim par ce fabricant implanté en Vénétie, à Limena, près de Padoue. FashionArt compte parmi ses clients, outre la griffe française, les principaux noms du luxe de Louis Vuitton à Burberry, mais aussi les jeunes créateurs, qu’il continuera de fournir.

C’est néanmoins avec Chanel que le fondateur Andrea Rambaldi a noué les liens les plus forts, puisqu’il a créé FashionArt en commençant à travailler pour la maison de la rue Cambon.

Challenge lancé par Karl Lagerfeld


 
Ingénieur chimiste, fils d’un teinturier et d’une mère couturière, alors qu’il travaille dans le commerce de machines à laver industrielles, il rencontre en 2007 Karl Lagerfeld à qui il présente quelques échantillons nés de ses expérimentations personnelles sur la toile bleue. Le légendaire directeur artistique de Chanel le met à l'épreuve en lui demandant d’imaginer un pantalon en jean "évoquant les couleurs du brouillard anglais matinal" pour la collection Métiers d’art 2007/08 Paris-Londres. "FashionArt est née avec cette première pièce délavée aux coups de pinceaux nuageux réalisés à la main", raconte la maison.
 
Fondée en 2008, l’entreprise emploie aujourd’hui 38 personnes et collabore avec quinze partenaires hautement qualifiés situés dans son périmètre géographique, qui gèrent la production des vêtements, tandis qu’elle assure en interne tout le cycle de développement, dont la préparation des patrons ou le classement et la couture des prototypes, disposant de deux bâtiments de 2.500 mètres carrés.
 
Reconnue pour son expertise dans le denim, FashionArt a beaucoup investi dans la recherche technologique et le développement durable. Elle est notamment certifiée GOTS (Global Organic Textile Standard), tout comme la totalité de sa chaîne de production externe.
 

Un autre modèle fabriqué par FashionArt pour la collection Chanel de l'été 2020 - © PixelFormula


Comme l’explique Chanel, pour décrire le savoir-faire de la manufacture, "plutôt que la méthode traditionnelle qui consiste à débuter par l’impression du tissu, les artisans de FashionArt confectionnent d’abord le vêtement. Il est ensuite décousu, puis passé, selon les effets désirés, par l’abrasion à base de poudre, la découpe au laser, l’impression 3D de motifs, le travail d’un jacquard, l’ajout d’une broderie ou d’un empiècement en tweed. La dernière étape consiste à remonter minutieusement le vêtement à l’identique".
 
Le nombre de maisons travaillant les métiers d’art et de manufactures rachetées par le groupe de luxe depuis 1985 s'élève désormais à quarante-deux, avec douze maisons d’art et trente fabricants.

FashshionArt est la dixième entreprise italienne qui entre dans son giron. Le colosse parisien compte, en effet, dans la péninsule les trois chausseurs Roveda, Gensi et Nillab Manifatture (Calzaturificio Ballin), le fabricant piémontais de fils et tissus fantaisie Vimar 1991, les deux maroquiniers Mabi International et Renato Corti, les deux tanneries Samanta et Conceria Gaiera Giovanni, ainsi que la bonneterie Paima.

Copyright © 2023 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.