×

Canada Goose explique ses progressions par de bons résultats en grands magasins

Von
Reuters
Übersetzt von
Paul Kaplan
Veröffentlicht am
today 15.11.2019
Lesedauer
access_time 2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

L'entreprise nord-américaine Canada Goose Holdings a annoncé mercredi des bénéfices trimestriels supérieurs aux estimations de Wall Street, grâce à l'augmentation des commandes des grands magasins pour ses parkas et ses vestes, qui ont permis à son action, cotée aux États-Unis, de grimper de 8 %.


Photo: Canada Goose


Les activités de gros de la société ont enregistré une hausse de 22,2 %, et ont atteint 219,8 millions de dollars canadiens (150,6 millions d'euros), tandis que les revenus provenant de ses magasins de détail et de ses activités e-commerce ont bondi de 47 % à 74,2 millions de dollars canadiens.

Canada Goose tire la majeure partie de ses revenus de ses activités de gros en Amérique du Nord, où ses produits sont vendus dans des grands magasins comme Bloomingdale's et Nordstrom.

"Parallèlement à la croissance continue au Canada, nous faisons de grands progrès à l'échelle internationale, et nous sommes bien positionnés pour répondre au pic de la demande des fêtes de fin d'année", se félicite Dani Reiss, PDG de Canada Goose.

L'entreprise basée à Toronto, connue pour ses parkas vendues 1 000 dollars, a ouvert des flagships à Pékin et à Hong Kong l'an dernier pour répondre à l'appétit croissant des Chinois les plus privilégiés pour les produits de luxe.

Dans l'ensemble, le chiffre d'affaires a augmenté de 27,7 % à 294 millions de dollars canadiens (201,5 millions d'euros), bien au-dessus des estimations des analystes, qui misaient sur des revenus de 267,3 millions de dollars canadiens, selon les données IBES de Refinitiv.

Le bénéfice net a atteint 60,6 millions de dollars canadiens (41,5 millions d'euros),  contre 49,9 millions de dollars canadiens (34,2 millions d'euros) au cours de la même période de l'exercice précédent. La société n'a pas modifié ses prévisions pour l'exercice 2020.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.