×
Veröffentlicht am
14.10.2022
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Burton of London bascule en procédure de sauvegarde

Veröffentlicht am
14.10.2022

Un nouvel acteur de la mode rencontre des difficultés l'obligeant à se placer sous la protection d'un tribunal. Il s'agit de Burton of London. Comme l'a repéré le journal Ouest France, le tribunal de commerce de Paris a prononcé le 3 octobre dernier l'ouverture d'une procédure de sauvegarde à l'encontre de l'enseigne de mode pour hommes et femmes, qui avait été cédée par le groupe Omnium à l'homme d'affaires Thierry Le Guénic fin 2020.


Burton of London


Un période d'observation a été ouverte pour six mois, jusqu'au 3 avril 2023. La procédure de sauvegarde signifie qu'une entreprise n'est pas en cessation de paiements, mais qu'elle affronte des difficultés nécessitant une réorganisation pour poursuivre l'activité. Un plan de sauvegarde peut être ainsi mis en place par l'actionnaire, si le tribunal le valide. L'autre issue possible est la conversion de la procédure en redressement judiciaire.

Pour l'heure, la direction de Burton of London n'a pas répondu à notre sollicitation. L'enseigne fait partie depuis près de deux ans à la galaxie de marques reprises par Thierry le Guénic, comprenant l'enseigne de mobilier Habitat, la griffe de mode Paule Ka, la lingerie de Lejaby et Orcanta ou les maillots de bain Rasurel.


Le nouveau concept Sauvage Poésie - DR


Sous la houlette d'Anne-Laure Couplet, directrice générale de Burton of London depuis 2019, et qui s’est associée à Thierry Le Guénic pour la reprendre, l'enseigne a engagé un repositionnement, misant davantage sur l'homme, appuyant le proche import et faisant naître en parallèle le concept lifestyle et multimarque Sauvage Poésie (mode, déco, beauté…). Ce dernier est déployé dans huit magasins du réseau, à la place de Burton, qui compte près de 120 adresses.

Burton of London possède une histoire forte née outre-manche autour du tailoring au début du XXe siècle. La marque s'était développée en France à compter de 1946, et sa filiale avait été rachetée en 1981 par le groupe Rallye, qui l'a ensuite cédée dix ans plus tard au groupe Omnium (Devred, Bouchara). Selon societe.com, son chiffre d'affaires s'est élevé à 52,6 millions d'euros en 2020.


Collection automne-hiver 22/23 - Burton of London


Après la liquidation de Camaïeu, alors que San Marina est en redressement judiciaire et que Pimkie se cherche un repreneur, le secteur de la mode milieu de gamme en France continue de souffrir. Au troisième trimestre 2022, une hausse des défaillances a été enregistrée en France, de l'ordre de +69% au global par rapport à l'été 2021, avec un pic de +109% dans le secteur de l'habillement, selon une récente étude du cabinet Altarès. Certains analystes voient là un rattrapage après les deux dernières où nombre de société avaient bénéficié de dispositifs comme notamment les prêts garantis par l'Etat.

Copyright © 2023 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.