×

Brunello Cucinelli en hausse de 8,8 % sur neuf mois

Veröffentlicht am
today 12.11.2019
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Brunello Cucinelli poursuit avec la constance du métronome son rythme de croisière sur les neuf premiers mois de l’année, qui devrait se terminer sur une croissance de 9 %, contre +8,1 % en 2018. "Une année 2019 excellente", telle que l’a qualifiée, à l’occasion de la publication des résultats trimestriels, le PDG et fondateur éponyme de la griffe de cachemire, qui a réalisé entre janvier et septembre un chiffre d’affaires de 459,2 millions d’euros, en hausse de 8,8 % (+7,7 % à taux de change constants).


La griffe italienne poursuit sa course - brunellocucinelli.com


La marque de luxe italienne a enregistré des progressions sur tous ses marchés et canaux de vente. En particulier à l’étranger, qui représente aujourd'hui 83,4 % de son chiffre d’affaires. A commencer par l’Amérique du Nord, son débouché le plus important - il pèse 32,2 % sur les ventes totales - avec un chiffre d’affaires de 148,2 millions d’euros, en hausse de 9,2 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires en Europe -qui équivaut au marché nord-américain avec une part de 30,4 % sur l'ensemble des ventes- a augmenté de 9,6 % à 139,5 millions d’euros avec Londres et Paris en tête des ventes. La Chine continue de progresser, couvrant presque 10 % (9,5 %) des ventes totales, à 43,5 millions d’euros (+14,4 % sur neuf mois), tout comme le reste du monde atteignant 51,9 millions d’euros.

Sur son marché domestique, qui représente 16,6 % de son chiffre d’affaires, les ventes de la griffe italienne ne progressent que de 2,2 % sur les neuf premiers mois de l’année, à 74,4 millions d’euros. Mais pour la marque, la péninsule demeure un lieu incontournable pour image et communication, notamment pendant la Fashion Week de Milan et le Pitti Uomo à Florence.
 
Sur la période, les ventes de la maison à travers le canal de distribution directe, représenté par 103 boutiques, ont crû de 11,2 % à 229,2 millions d’euros. Dans le réseau des 29 magasins en franchise, les ventes ont augmenté de 3,2 % à 25 millions d’euros. Enfin, les ventes aux clients multimarques et dans les grands magasins ont progressé de 6,9 % à 205 millions d'euros.
 
Ce qui permet à Brunello Cucinelli d’afficher un certain optimisme : « Ces résultats nous semblent très, très intéressants et nous consentent d’imaginer déjà une année 2019 particulièrement belle en nous projetant sur 2020 avec sérénité et confiance, en ligne avec la planification de notre plan décennale 2019-2028 ».

L’entrepreneur explique la régularité de ces résultats grâce à son modèle de business responsable et respectueux, qui donne une véritable valeur ajoutée aux produits. « Nous pensons avoir réussi à créer un lien très fort d’appartenance avec le client final, pour qui la valeur affective du produit devient toujours plus importante et actuelle », indique-t-il dans un communiqué, en rappelant que la marque propose un service de « réparation » du vêtement acheté permettant au client de le conserver à long terme.

En avril prochain, l’entrepreneur devrait se mettre en retrait ne gardant plus que la fonction de président exécutif et de directeur créatif, en passant le relais aux deux co-CEO en poste depuis avril 2016 : Riccardo Stefanelli (38 ans), le mari de sa fille aînée Camilla actif dans la maison depuis 13 ans, et Luca Lisandroni (41 ans), qui travaillait auparavant chez Luxottica.
 

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.