×
Veröffentlicht am
02.02.2022
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Barooders: la jeune plateforme de revente de produits outdoor lève 1,3 million d'euros

Veröffentlicht am
02.02.2022

En cumulant deux tendances porteuses actuellement, à savoir les pratiques de pleine nature et le commerce de seconde main, le concept de plateforme de revente de produits outdoor suscite des vocations. Alors que le numéro en France de la revente de vêtements, chaussures et accessoires Vinted pointe son nez dans les acteurs forts de la vente en ligne de produits sport, la société Everide avait annoncé l'an dernier avoir convaincu des investisseurs d'injecter 1,2 million d'euro dans une toute nouvelle plateforme de revente de produits pour les pratiques outdoor.


Geoffroy d’Autichamp etEdwige Michau fondateurs de la plateforme - Barooders



En ce début février, c'est une autre toute jeune entreprise française, Barooders, qui explique apporter une solution nouvelle sur ce marché de l'outdoor de seconde main et annonce avoir levé 1,3 million d'euros auprès d'investisseurs venus de l'e-commerce et des places marchés. Parmi ceux-ci se trouvent Thomas Rebaud, fondateur de Meero ou encore Anthony Bourbon, fondateur de Feed.
 
La place de marché de seconde main, initiée depuis Annecy en septembre 2021 par Edwige Michau et Geoffroy d’Autichamp, propose un espace où vendeurs et acheteurs de matériels et de vêtements peuvent se retrouver avec une offre été (randonnée, escalade, trail running, kitesurf) comme hiver (matériel de ski et snowboard, combinaisons, vestes, sous-couches...).

"Nous sommes heureux de pouvoir accompagner Barooders, une jeune société portée par un duo de fondateurs complémentaires et aguerris avec une vision claire et des valeurs affirmées. Le sport en extérieur gagne de nouveaux adeptes chaque année, en particulier parmi les Millennials. Les chiffres sont là, et pourtant de nombreux pratiquants de sport outdoor n’ont pas le réflexe de s’équiper en seconde main, faute de plateforme dédiée. Barooders vient opportunément combler ce vide", analyse Anthony Bourbon, fondateur de Feed.

Avec ces nouvelles subsides, la start-up entend poser les fondations pour "devenir le leader européen du matériel de sport outdoor de seconde main" et va se renforcer avec une dizaine de recrutements mais aussi investir en opérations de marketing.

Le site, qui revendique une proposition de 20.000 produits et 250 marques, va en effet devoir convaincre les sportifs et utilisateurs d'adopter sa solution, car aujourd'hui si certaines de ses catégories sont bien loties comme l'offre de ski alpin, les doudounes ou les chaussures de trail, d'autres comme les chaussures d'alpinisme, les baudriers d'escalade ou les vêtements enfant, proposent une offre limitée à quelques unités. Tout l'enjeu sera donc pour Barooders de convaincre les détenteurs de produits outdoor de proposer leurs produits sur sa plateforme afin de réussir à obtenir les volumes nécessaires pour avoir une offre assez large suffisante pour convaincre les acheteurs.

"Cette levée de fonds intervient dans un contexte de forte accélération de notre activité, quatre  mois seulement après le lancement de notre plateforme. Nous avons à cœur de développer une interface offrant la meilleure expérience client possible. Notre objectif est de faire de la seconde main la norme et de montrer qu’il est possible de s’équiper intelligemment: avec les meilleures marques, et à moindre coût", détaille Edwige Michau, cofondatrice de la plateforme qui rappelle que le marché de l'outdoor en Europe représente environ "250 millions d’équipements ou vêtements vendus, pour un chiffre global avoisinant les 30 milliards d’euros".
 

Copyright © 2023 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.