×
Übersetzt von
Paul Kaplan
Veröffentlicht am
02.10.2020
Lesedauer
2 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Adidas se lance à son tour dans la dette "verte"

Übersetzt von
Paul Kaplan
Veröffentlicht am
02.10.2020

Adidas vient d'émettre sa première obligation dédiée au développement durable. L'emprunt, qui totalise 500 millions d'euros, a une durée de huit ans et un taux de 0,00%. L'obligation sera cotée à la Bourse de Luxembourg avec une valeur nominale de 100.000 euros. L'émission a été plus de cinq fois sursouscrite.


Adidas se lance à son tour dans la dette "verte" - Adidas


"Après un premier placement d'obligations en tant qu'émetteur début septembre, l'émission d'une obligation "durable" représente aujourd'hui un nouveau jalon pour notre entreprise. Les recettes seront investies dans les initiatives environnementales et sociales de l'entreprise. Nous continuons à montrer la voie du développement durable dans notre secteur", se félicite Harm Ohlmeyer, le directeur financier d'Adidas.

Le produit de l'émission sera utilisé selon les nouvelles règles écoresponsables fixées par Adidas. Ce cadre a été soumis à un examen externe par Sustainalytics, une importante agence indépendante de notation sur les initiatives durables.

Cet audit a validé la crédibilité et l'efficacité du cadre, tout en "confirmant qu'il est conforme à nos principes de durabilité actuels", explique Adidas.

Un financement dédié aux projets durables



Les projets éligibles à ce nouveau financement doivent inclure des investissements dans des matériaux, des processus et des projets plus durables, avec un impact positif sur les populations concernées. Plus concrètement : s'approvisionner en matériaux recyclés pour des produits fabriqués de manière durable, investir dans la production d'énergie renouvelable et dans des bâtiments à faible consommation énergétique, et engager des initiatives visant améliorer en profondeur l'existence des communautés sous-représentées.
 
Dernièrement, Adidas a pris des mesures importantes pour optimiser sa structure de capital et ses coûts de financement, selon la société allemande. Début août, Adidas a obtenu des cotes de crédit de qualité supérieure de la part de Standard & Poor's et de Moody's. Standard & Poor's a ainsi donné à Adidas la note "A+", et Moody's a attribué la note "A2". Les perspectives des deux notations sont "stables".

Début septembre, Adidas a émis avec succès deux obligations, pour un total d'1 milliard d'euros. Les obligations, d'un montant de 500 millions d'euros chacune, ont des échéances de quatre et 15 ans et des taux de 0,00% et 0,625%, respectivement.
 
Dans le cadre de cette nouvelle émission, le prêt syndiqué renouvelable sera réduit de 500 millions d'euros supplémentaires pour atteindre 2,1 milliards d'euros, avec la participation de la banque d'investissement publique KfW. L'entreprise avait obtenu ce prêt au printemps pour faire face aux conséquence de la pandémie de Covid-19 sur ses activités.

Pour piloter la transaction, J.P. Morgan a agi en tant qu'"agent de structuration du développement durable" et coordinateur mondial et, aux côtés de BNP Paribas et Commerzbank, en tant que teneur de livre.

Copyright © 2020 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.