×
Veröffentlicht am
27.10.2022
Lesedauer
3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

24S fera ses premiers pas dans le liveshopping le 2 novembre

Veröffentlicht am
27.10.2022

Le portail de vente du groupe LVMH, 24s, annonce qu'il tiendra le 2 novembre prochain à 19h30 sa toute première session de liveshopping. Baptisée "Live Shopping from Paris", celle-ci sera emmenée par l'influenceuce Paola Locatelli et la fondatrice de Tagwalk, Alexandra Ven Houtte.


Paola Locatelli et Alexandra Ven Houtte - 24S


Le portail 24S indique qu'une sélection de vingt-quatre pièces (Balenciaga, Bottega Veneta, Chloé mais encore Jacquemus, Isabel Marant, Khaite et Courrèges) destinées à l'hiver seront présentées durant cette introduction dans le domaine des ventes vidéo en direct, menée avec l'appui du prestataire Skeepers.

Le duo d'animatrices sera ainsi chargée de "décrypter les dernières tendances" et d'expliquer "comment associer les essentiels intemporels avec les nouveaux iconiques de créateurs", indique l'entreprise. Qui précise que, après diffusion initiale sur 24S.com, la séquence y sera par la suite disponible en replay. 

"Nous aurions déjà dû commencer le liveshopping, mais nous avons pris un retard avec les défis du Covid" expliquait en juin à Fashionnetwork.com le directeur général de 24S Eric Goguey, qui nous annonçait le premier live pour le quatrième trimestre. "Nous voulons un niveau de qualité qui contentera nos VIC internationaux. Notre volonté est de mettre Paris en avant, donc ce ne sera pas une vision "studio" du propos. On sera dans une approche 'one to many' avec une exigence du client du luxe".

Mais 24S a pour le liveshopping des ambitions qui visent l'Asie, avec notamment de grands projets pour l'application sociale chinoise WeChat (relire notre interview d'Eric Goguey). C'est donc vers l'Orient que seront tournés les prochains épisodes. Le portail indique que des personnalités seront chargées de présenter leurs visions de la mode parisienne selon les tendances des différents pays qui seront alors ciblés. 

Comme l'avait souligné FashionNetwork.com au printemps, le liveshopping a suscité un intérêt particulièrement fort chez les grandes marques et maison de luxe occidentales. Celles-ci ont suivi avec attention l'explosion de cette pratique en Asie à partir du milieu des années 2000, jusqu'à peser 300 milliards de dolalrs en 2021 selon McKinsey. Louis Vuitton s'était essayé à la pratique dès 2020 en Chine.

Quel taux de transformation en Europe ?



"Je ne sais pas si nous arriverons au même niveau qu'en Chine", nous indiquait en mars le vice-président de la confédération Ecommerce Europe, Marc Lolivier (Fevad). "Mais l'humain, c'est précisément ce qu'il manque au e-commerce. Le live shopping y introduit la notion de conseil que l'on pouvait jusque-là attendre des points de vente. Ce ne sont pas que des vidéos: c'est interactif. On a donc le meilleur des deux mondes."


Vingt-quatre produits seront présentés durant cette session inaugurale - 24S


Se pose donc la question des différences de comportements d'achats entre spectateurs asiatiques et occidentaux. TikTok, qui s'est imposée comme une plateforme incontournable depuis la crise sanitaire, aurait en effet mis un frein à ses ambitions pour les marchés européens et américains, optant plutôt pour une collaboration avec des plateformes existantes comme TalkShopLive. Facebook (Meta) aurait pour sa part abandonné ses ambitions autour du liveshopping pour se concentrer sur les "reels" (videos courtes) à vocations commerciales. 

Copyright © 2023 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.